Algérie coloniale

Ils nous insultent, nous tuent puis nous décorent !

CHRONIQUE (SIWEL) — Après avoir assassiné les maquisards Kabyles, bien avant et après « l’indépendance » de ce pays qu’on appelle « l’Algérie ». Après avoir assassiné les intellectuels Kabyles qui ne se sont pas laissés « achetés ». Après avoir bombardé la Kabylie en 1963 et assassiné des milliers de Kabyle et d’artistes Kabyles.

Incapables aujourd’hui d’arrêter la déferlante des Kabyles qui revendiquent l’indépendance de la Kabylie, le Clan colonial arabo-islamique d’Oujda tombe aujourd’hui dans l’insulte la plus abjecte à l’égard des Kabyles et de la Kabylie. Nous sommes traités de racistes, de radicaux, d’extrémistes, d’agents de l’étranger, cette fameuse « main de l’étranger » qui sert aujourd’hui à mettre en prison ou à envoyer au cimetière ceux qui en sont accusés. Nous aurons tout vu et tout entendu avec ce Clan qui essaie de nous salir et de salir la Kabylie. Tous les moyens sont « hallal » pour dominer la Kabylie et la soumettre à l’idéologie arabo-islamique que même des Algériens laïcs et démocrates éclairés dénoncent.

Comme un chien enragé, ce Clan mord et tue tout ceux qui ne se soumettent pas à sa domination. Comme un chien enragé il va même jusqu’à « bouffer » ses tripes en l’absence de « matière ». Comme tous les « fous de pouvoir » il utilise tous les stratagèmes pour arriver à ses fins.

Hier il a assassiné et poussé à l’exil les meilleurs d’entre les Kabyles qui le gênaient, puis, à leur mort, il les décore et leur rend des hommages qui feront pleurer même les grands criminels : « Ya Si Ahmed le Zaîm », « Ya si Mouloud le grand écrivain » « Ya si Abane le grand Combattant » « Ya Si Amirouche le valeureux Moudjahid » et ainsi de suite…
Ce Clan aime et glorifie les grands Hommes Kabyles mais après les avoir assassinés… Morts.
Un bon Kabyle pour ce Clan est un Kabyle Mort ou un Kabyle soumis, un KDS ou un Khobziste.

Parions que dans 30 ans, s’ils sont encore là, ils décoreront Kamel Eddine Fekhar, qu’ils poussent aujourd’hui à la mort !

Dans cette fange nauséabonde, faite de répressions, d’emprisonnements, d’assassinats, d’insultes et de menaces en tout genre, nous les Kabyles, nous restons pacifiques et nous gardons la tête froide.

Nous rappelons à ce Clan effrayé, pris de Panique devant le Tsunami indépendantiste Kabyle, de ne pas céder à la peur Bleue qui lui fera commettre l’irréparable lors des Grandes Marches Historiques en Kabylie et à l’étranger.
Il se doit de garder son sang-froid, car la CPI, le TPI et l’opinion internationale seront au rendez-vous de cette Grande Marche Historique et Pacifique.

Les temps de l’impunité sont révolus !

Menal At Qasi
SIWEL 111123 Apr 17

Haut