Anavad

Annonces du Président Ferhat Mehenni à République

PARIS (SIWEL) — Devant des dizaines de milliers de souverainistes kabyles rassemblées dimanche sur la place de la République à Paris après la marche grandiose depuis la place de la Bastille, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Mas Ferhat Mehenni a fait plusieurs annonces :

Ainsi, après la minute de silence en hommage à tous les martyrs et militants de la lutte du peuple kabyle pour sa liberté, suivie de l’entonnement de l’hymne national kabyle, le président a déclaré :

« Nous donnerons à la communauté kabyle de France des consignes de vote entre les deux tours »

Contrairement à ceux qui disent que la France soutient les Kabyles, la France soutient malheureusement la dictature algérienne. […] La France doit reconnaître le droit des Kabyles à l’autodétermination […] La France grandirait à reconnaître la Kabylie

Nous organiserons, le 27 avril prochain, un dîner républicain en présence de quelques 300 Kabyles auquel seront invités les deux candidats qualifiés pour le 2ème tour de la présidentielle, pour s’exprimer sur l’autodétermination de la Kabylie. Selon leur réaction, nous allons donner après des consignes de vote pour le deuxième tour ».

Les Kabyles s’inséraient en silence dans la société française. Il est venu le temps de faire entendre notre voix car avec plus d’un million de votants Kabyles, nous pouvons faire ou défaire un président […]

« Les élections législatives algériennes du 04 mai ne concernent pas la Kabylie »

[…] Ce sont des élections algériennes, appelant le peuple kabyle à faire de cette journée une journée morte, de grève générale car comme à l’accoutumée avec le régime algérien, les urnes ne servent à rien, les postes de députés sont déjà distribués : « Ulac lvott ulac » (scandé par la foule, ndlr)

Au sujet du secrétaire général du FLN qui aurait émis, selon les médias algériens, pour les besoins de sa campagne électorale, son désir de dialoguer avec le MAK-Anavad, le président du Gouvernement provisoire kabyle lui a fermé net la porte, « il n y’a pas de dialogue possible, il n y’a pas d’autre solution que l’indépendance » […] Le seul dialogue qui peut être entamé est sur les détails techniques, pour définir les frontières mais pas plus.

Les Kabyles ont en marre de l’Algérie qui les violente et qui pille leurs richesses…

Salutations aux Kabyles qui sont aux frontières avec l’arabophonie, à Ziama-Mansouria, At Muhli, I3ammucen, Guenzet, Buandas « d’où est originaire Slimane Bouhafs, mon ami, emprisonné pour délit de chrétienté […] La Kabylie n’a pas de problème avec l’islam, ni avec aucune autre religion, elle est respectueuse de toutes les croyances.

A tous ceux qui nous fustigent de vouloir diviser l’Algérie, « quand il s’agit de l’indépendance d’autres peuples, l’Algérie est pour leur libération, mais dès lors qu’il s’agisse de l’indépendance de la Kabylie, là, non, à bas le peuple kabyle, c’est du racisme non ? »

Il est venu le temps où notre génération doit lutter contre le colonialisme algérien qui a pris le relais du colonialisme français contre lequel la génération de nos parents avait lutté

Pour ceux qui disent « La Kabylie fait partie de l’Algérie et doit y rester, que vont-t-ils faire de nous ? Ils vont nous tuer ? » […] Cela c’était avant, si tant qu’elle eut été un jour algérienne, elle a toujours été jetée à la périphérie, car pour que la Kabylie soit algérienne, il faut que la Kabylie cesse d’être kabyle !

L’Algérie c’est la prison, nous sommes sortis de cela, nous sommes déjà libres. […] La liberté commence dans nos têtes, nous sommes tous libres aujourd’hui.

Les autorités algériennes sont une nouvelle fois interpellée pour libérer le Dr. Kamel-Eddine Fekhar, qui croupit avec d’autres militants du Mzab derrière les geôles algériennes […] le suppliant de cesser sa grève de la faim entamée depuis plus de 100 jours…

Terrorisme international :

La Kabylie est laïque, elle est contre Daech. […] La Kabylie soutient le partage de la Libye en trois Etats, afin que les Amazighs aient leur propre Etat

Le Mémorandum sur l’autodétermination de la Kabylie a été traduit en plusieurs langues

Le Mémorandum pour l’autodétermination de la Kabylie sera adressé dans les jours qui viennent au Secrétaire général de l’ONU, au président de l’Union africaine, au président de l’Union européenne, au président de l’organisation des Etats d’Amérique, au président des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) […] Il est rédigé en kabyle et a été traduit en français, espagnol,  anglais et en arabe.[…] Il a même été traduit en langue arabe pour être adressé à la Ligue arabe, « qui est un partenaire qui nous est étranger comme tous les autres »

Ce mémorandum ne vise pas dans l’immédiat à ce que la Kabylie soit membre de l’ONU, son but est de mettre chaque Etat, en son âme et conscience, devant ses responsabilités, à travers les textes régissant les relations et les traités internationaux en suivant le droit international pour dire si la Kabylie ouvre droit à disposer d’elle-même […] car comment expliquer qu’un peuple ait droit à disposer de lui-même et le peuple kabyle non.

Avec votre présence ici, et la marche du 20 avril en Kabylie, le peuple kabyle est en train de conquérir ce droit […] C’est pour cette raison, spécialement dans cette conjoncture, que les militants kabyles sur le terrain, sont réprimés.

« La Kabylie est une nation, un peuple, un grand peuple, qui, sans avoir son école propre, son propre Etat, a produit des génies pour l’humanité », égrenant les noms de sommités kabyles ayant excellé dans divers domaines, tels Madjid Boutemeur régulièrement pressenti pour le Nobel de Physique (dont la déclaration pour l’occasion a été lue, ndlr), Zidane dans le footballl, Mouloud Mammeri et Mouloud Feraoun dans la littérature, Taous Amrouche dans l’art, Abane Ralmdane et Krim Belkacem les architectes et stratèges de la Révolution, Matoub Lounès dans la poésie (saluant la présence de sa soeur présente Malika parmi l’assistance)…

Pour ceux qui prétendaient nous civiliser en nous colonisant,  nous leur disons que « Nous étions plus civilisés qu’eux, car nous, nous ne tuons pas »

Le monde a toujours peur du changement or le changement est dans la nature de l’Humanité […] Les frontières n’ont jamais cessé de bouger […] Le nombre de 193 Etats est une mutilation, une insulte à la conscience humaine[…] En appelant à ce que chaque peuple dispose de son propre Etat, ceci instaurera la paix dans le monde[…] la Kabylie trace la voix pour l’Humanité

Le Mémorandum contient entre autres […]

Un dossier sur la permanence de l’Histoire  de la Kabylie

Un dossier sur les instances kabyles qui ont survécu au temps, une forme d’Etat de la Kabylie

Un dossier sur le Printemps noir

Un dossier culturel, identitaire et linguistique

Un dossier économique : Le sabotage économique de la Kabylie […] L’Algérie a occasionné à la Kabylie 55 ans de retard dans tous les domaines, c’est un crime contre l’Humanité et le peuple kabyle, dont répondront un jour ou l’autre ce qui restera des instances et institutions algériennes […]

Réhabilitation et modernisation des Institutions et structures ancestrales kabyles

Dès 1920, les revues d’Histoire attestent que les institutions kabyles étaient toujours vivaces et continuaient de fonctionner parallèlement à l’Etat colonial français. Les Kabyles boudaient la justice française, en réglant leurs problèmes par Tajma3t, l’Assemblée villageoise, par la démocratie, la raison et la tradition.

Dans une Kabylie indépendante, seront réhabilitées les structures ancestrales du peuple kabyle.

Tajma3t, l’Assemblée villageoise reste une institution fondamentale, qu’il faudra moderniser, avec la vision moderne que nous avons de nous-mêmes et du Monde.

« Nous ne devons pas rester en marge de la mondialisation, nous devrions y aller avec nos valeurs, notre langue et nos coutumes »

Sur les projets en cours de réalisation : Télévision kabyle, Equipe nationale pour la Coupe du monde alternative, le Parlement kabyle…

Il a par la suite rappelé les prochains projets qui verront le jour incessamment sous peu, telle la Télévision kabyle, la mise en place de la sélection nationale kabyle de football dont il a chargé un responsable présent dans l’assistance  […]  mettant l’accent sur le plus grand projet qu’est le Parlement kabyle, que mène et coordonne le Premier ministre Lhacène Ziani, qui, malgré la maladie, répond toujours présent, « Ttaqvaylit id-isawlen » […] La Kabylie a besoin d’un Parlement kabyle qui légiférera et qui sera une autorité morale et politique. « Nous sommes une Nation comme toutes les autres ».

Hommage aux militants de la Cause kabyle

Le président du Gouvernement provisoire kabyle a salué d’une manière appuyée tous ceux qui avaient marché aujourd’hui, venus d’Afrique du Sud, d’Allemagne, d’Angleterre, de Suisse, de Belgique d’Espagne, d’Italie, de la République tchèque, du Canada […] et tous ceux qui vont marcher jeudi à Tuvirett, Vgayet et Tizi Wezzu […] qui sont les fleurs du printemps, « d-nutni id ijeggigen n tefsut » […] Aujourd’hui, nous commémorons des épreuves mais nous célébrons le printemps, le printemps est l’enfant de la Kabylie, « Tafsut d yellis n Teqvaylit ».

La marche de ce jour est une victoire, nous en aurons d’autres […] Cette victoire est dédiée aux militants sur le terrain, en Kabylie, qui, depuis 2013, il ne se passe pas un jour sans qu’il n’y ait des arrestations,

Rappelant que depuis samedi, une cinquantaine d’arrestations ont été recensées, […] Lors de leurs interrogatoires, ils répétaient fièrement « Nous voulons l’indépendance de la Kabylie, nous ne reculerons pas » […]  Ils font honneur à la Kabylie, à la kabylité […] citant le cas d’un blessé du Printemps noir de 2001 passé à tabac par la police coloniale à Aqvu, lui et son père de 65 ans

La Rédaction

SIWEL 181710 AVR 17

Haut