Alertes

Alerte : une marche de protestation réprimée par la police coloniale à Aqvu

AQVU (SIWEL) — Une centaine de citoyens et de militants se sont rassemblés au village de Tifrit. Ils ont ensuite improvisé une marche de protestation vers le commissariat d’Aqvu afin d’exiger la libération immédiate d’une trentaine de militants pacifiques du MAK-Anavad arrêtés depuis ce matin.

Une cinquantaine agents de la police coloniale et de la BRI leur ont alors barré la route avant de charger. Plusieurs citoyens et militants ont été passés à tabac à coups de matraques et à coups de pied.

A rappeler que Kouceila Ikken, le président de la Coordination Est du MAK-Anavad, a été agressé et embarqué au commissariat dans la matinée.

Sur le lieu où devait se tenir le meeting du MAK-Anavad, les autorités coloniales ont planté un grand drapeau algérien et ont dépêchés des scouts pour chanter l’unité de l’Algérie.

nbb
SIWEL 151249 AVR 17

Haut