Youcef Merahi, SG du HCA à Boumerdes : "Tamazight ne sera pas officielle"

07/10/2013 - 17:32

BOUMERDES (SIWEL) — Selon le premier responsable du Haut-Commissariat à l’Amazighité (HCA), M. Merahi, la prochaine Constitution que le régime central d’Alger dévoilera prochainement, ne changera rien de l’actuel statut de Tamazight. En d’autres termes, elle ne sera pas officialisée.


Youcef Merahi, SG du HCA. PH/DR
Youcef Merahi, SG du HCA. PH/DR
M Merahi a déclaré, en marge de la journée d’étude sur le thème l’harmonisation des concepts utilisés dans l’enseignement de Tamazight, que les voix officieuses qui s’élèvent ces derniers jours pour soi-disant affirmer l’officialisation de Tamazight, n’est que de la poudre aux yeux.

Le Secrétaire général du HCA, estime que ces fausses informations « visent à faire patienter les Amazighs et les faire respirer un peu ». Cette information ne vient que confirmer l’information rapportée récemment et qui affirmait que tamazight ne sera pas officialisé par le régime d’Alger. La volonté du pouvoir de ne jamais promouvoir la langue et la culture amazighes est mise en exergue par M Merahi, en citant plusieurs exemples. A préciser que le HCA est sans président depuis le décès de Mohand Ouyiddir Ait Amrane. Le HCA est une institution rattachée à la présidence algérienne.

A Titre illustratif, en 1995 Tamzight a été enseignée au niveau de 16 wilaya et en 2013, 10 wilayas seulement d’Algérie assurent un enseignement proportionnel de la langue de Matoub Lounès. Faire commencer l’enseignement de Tamazight à partir du cycle secondaire au lieu de primaire est aussi « contraire à l’éthique et à la pédagogie ». Il faut rappeler que le régime raciste algérien use de tous les subterfuges pour maintenir tamazight dans son statut actuel, à savoir, une langue minorée et méprisée. Des obstacles sont toujours dressés pour saborder son émancipation, contrairement à la langue arabe qui bénéficie de tous les moyens de promotion.

Youcef Merahi a évoqué aussi le référendum exigé par Ahmed Benbitour pour officialiser tamazight. sur ce point, il dira qu'il est le premier à ne pas voter pour ce candidat.

La langue Kabyle ne sera officialisée que par les Kabyles. Un fait et une réalité que personne ne peut nier aujourd’hui. Des parents arabes empêchent leurs enfants d’assister aux cours de Tamazight dans l’Oranie. « Je peux apprendre toutes les langues sauf Tamazight et l’hébreu », ne cessent de répéter les salafistes. Autrement dit, seule une Kabylie libérée du joug arabo-islamiste est à même d'(assurer la promotion et le développement de notre langue.

n.n/aai
SIWEL 07 1732 OCT 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu