Yennayer à Marseille : plusieurs associations célèbrent l'événement

18/01/2013 - 14:09

MARSEILLE (SIWEL) — Pour célébrer le nouvel an amazigh à la cité phocéenne, c’est un collectif d’associations, dont l’AFK 13 (association franco-kabyle 13), ZARI, (association pour la promotion de la culture Amazigh), l’AKM l’Assemblée Kabyle de Marseille), qui se sont regroupées et qui ont uni leur effort pour prépare cet événement, c’est ainsi que depuis plus de 3 semaines des réunions tenues pour régler les moindres détails.


Une mabiance de fête a dominé toute la soirée. PH/Siwel
Une mabiance de fête a dominé toute la soirée. PH/Siwel
C'était le vendredi 11 janvier au centre culture Mirabeau où de nombreuses familles (300 Kabyles/amazighs environ) se sont rassemblées autour du couscous de Yennayer pour marquer le nouvel an amazigh.

Sur le plan artistique une brochette d’artistes et chanteurs kabyle installer dans les bouches du Rhône se sont produits sur scène, où ils ont animé la soirée avec de la musique exclusivement kabyle ou amazighe, notons au passage la belle performance de la troupe de danse du ballet Gouraya. La soirée s’est terminée vers une heure du matin.

Toujours dans le cadre des festivité de Yennayer, les responsables des 3 associations ont réservé la salle à la cité des association pour une conférence qui sera donnée par le professeur Salem Chaker, le samedi 26 janvier le thème portera sur l’avenir de langue tamazight en Afrique du nord..

Tout ce beau monde est rentré chez lui avec la certitude qu’ils ont fait un geste positif en faveur de leur culture taqbaylit/Tamazight, « ass-a nehya-d taqbaylit/tamazight ».

kd
SIWEL 181409 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu