Yennayer 2966 : La BRTV récidive ...

14/01/2016 - 16:49

PARIS-DIASPORA (SIWEL) — A l’occasion de Yennayer 2966, pour la présentation des vœux de la Mairie de Paris à la communauté berbère, Mohamed Saadi, président fondateur de la Berbère télévision (BRTV) et co-organisateur de ladite cérémonie, a soigneusement évité de convier Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle (GPK) … Et pour cause, l’ambassadeur d’Algérie ayant été officiellement convié, "Son Excellence" Amar Bendjama a accepté "d’honorer" de son "auguste présence" la cérémonie de Yennayer 2966 à la mairie de Paris, A CONDITION toutefois que le président du Gouvernement provisoire kabyle, Ferhat Mehenni, ne s’y trouve. Sa "demande" a été entendue et exécutée...


Contacté par notre rédaction, le Président de l’Anavad, Mass Ferhat Mehenni nous a bel et bien confirmé qu’il n’avait « pas été convié » à ladite cérémonie, contrairement aux années précédentes. Ainsi donc, pour satisfaire les exigences de l’ambassadeur d’Algérie, qui a conditionné sa "présence" aux vœux de la Mairie de Paris par "l’absence" du Président du gouvernement provisoire, le Président de la BRTV, repêchée in extremis par un téléthon kabyle, a accepté "d’oublier" de convier Ferhat Mehenni, pionner de toutes les luttes en faveur des causes justes et nobles :Tamazight, Taqvaylit, la démocratie, les droits de l’homme, la laïcité…

Non, M. Mohamed Saadi lui a préféré le représentant officiel d’un Etat colonial qui combat vigoureusement le peuple kabyle, son histoire, sa langue, sa culture et sa civilisation à grands coup de falsification historique, d’arabisation et de salafisation forcées, de crimes odieux individuels (Bennai, Krim, Abane, Mecili…) et collectifs (Guerre de 1963, Printemps noir de 2001), sans compter la destruction méthodique et minutieuse de la Kabylie au moyen de l’étouffement économique, du kidnapping des entrepreneurs kabyles, du détournement des richesses naturelles vitales (tel que l’eau), de la destruction de son environnement (feu de forêt), de la délocalisation du terrorisme islamiste en Kabylie (après l’amnistie de hordes entières de terroristes islamistes), et tout récemment de la "constitutionnalisation de l'infériorité de Tamazight", désormais promue langue officielle à rabais, subalterne à l’arabe, langue de second collègue d’un pays «arabe» et «islamique» où LA langue officielle demeure logiquement la langue arabe, puisque les constantes "nationales' étant l’arabité et l’islamité et non pas l’amazighité, pourtant seule et unique constante légitime de toute l’Afrique du Nord depuis des millénaires...

Rappelons également que «Son Excellence» l'ambassadeur d'Algérie, M. Amar Bendjama, n’est rien d’autre que le représentant officiel d’un Etat criminel qui pratique la ségrégation raciale et le massacre ethnique sur un peuple de moins de 500 000 habitants, le peuple amazigh du Mzab en l’occurrence, et ce, depuis 3 ans et dans l’impunité la plus absolue. Rappelons que le Dr. Kameleddine Fekhar, leader charismatique du peuple Mozabite est illégalement détenu dans les geôles algériennes où il y est physiquement et moralement maltraité, où les soins médicaux lui sont tout bonnement refusé par cet "Etat de droit" qu’est l’Algérie. Rappelons que deux détenus mozabites sont déjà morts en prison et que plusieurs mozabites ont été assassinés par les milices châambas de l’Etat algérien, solidement assistés par la police et la gendarmerie algérienne …

Il serait trop long d’énumérer ici les tous crimes crapuleux de l’Etat algérien MAIS, en vertu justement de ces crimes non exhaustifs, et à l’occasion de Yennayer 2966, non seulement le martyr des Amazighs du Mzab n’est pas évoqué et, bien pire que ça encore, leurs bourreaux sont invité à festoyer à l’occasion du nouvel an Amazigh …

A toutes fins utiles, rappelons que c’est grâce à Bertrand Delanoë, ancien maire socialiste de Paris, que M. Mohamed Saadi, président fondateur de la BRTV est, depuis au moins 3 ans, co-organisateur de cette cérémonie de présentation des vœux de la mairie de Paris pour le nouvel an Amazigh.

En 2014, le président fondateur de la BRTV s’était déjà fortement distingué en remerciant d'avoir honoré de leur présence les ambassadeurs de 3 pays, Algérie, Mali et Maroc, qui répriment et/ou assassinent les peuples amazighs, héritiers légitimes et historiques des terres Nord-africaines et Sub-sahariennes; provoquant une indignation générale, publiquement dénoncé par le Mouvement souverainiste kabyle. M. Mohamed Saadi a néanmoins retenu la leçon et n’a pas osé, cette année, remercier lui-même l’ambassadeur d’Algérie, préférant laisser cette tâche ingrate à la nouvelle maire socialiste de Paris, Mme Anne Hidalgo. Celle-ci a d'ailleurs cru bon de souligner que la présence de "Son excellence" l’ambassadeur d’Algérie était «naturelle et évidente» … ne réalisant pas que cette précision souligne justement le contraire de cette présence "naturelle et évidente" car si tel avait été le cas, Mme la maire de Paris n’aurais nullement éprouvé le besoin de le souligner …

Enfin, soulignons que de manière tout à fait logique, les vœux de la mairie de Paris entrant désormais dans les activités "officielles" de l’Etat algérien, Yennayer 2966 à la Mairie de Paris a fait l’objet d’une délicieuse dépêche de l’Agence de presse officielle de l’Etat algérien, la légendaire APS, où la mère du défunt et plus que jamais regretté Matoub Lounès, a encore une fois été dupée et "entraînée" dans "les salons de l’Occident", lieux privilégiés de l’Etat algérien où il aime à parader pour exhiber ses trophées et autre scalpes arrachés à l’ennemi … Il n'y a aucun doute sur le fait que par les temps qui courent, bon nombre de situations, au moins depuis l'amnistie des terroristes et le ralliement de certains aux camps de l'ennemi, n'auraient pas manqué d'inspirer le célèbre et adulé Rebelle

Signalons au passage que, selon la dépêchede l’APS, « les organisateurs ont salué l’inscription de l’officialisation de tamazight dans le projet de révision constitutionnelle, initiée par le président de la République (algérienne, ndlr), Abdelaziz Bouteflika… »…

mti,
SIWEL 141649 JAN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu