Yémen : un journaliste franco-algérien retrouvé mort dans un hôtel

02/01/2012 - 19:13

SANAA - YEMEN (SIWEL) — Un journaliste franco-algérien a été retrouvé lundi étranglé et attaché à son lit avec des fils électriques dans sa chambre d'hôtel dans la capitale yéménite de Sanaa.


L'hôtel Al-Maali, sur la rue Hadda à Sanaa, Yemen. (PH/DR)
L'hôtel Al-Maali, sur la rue Hadda à Sanaa, Yemen. (PH/DR)
L'homme retrouvé dans sa chambre d'hôtel, portait sur lui une accréditation du ministère yéménite de l'Information en tant qu'envoyé de la chaîne française France 24.

Mais la direction de France 24 à Paris a assuré n'avoir en ce moment aucun journaliste en mission au Yémen. : « Ce n'est pas un de nos journalistes, nous n'avons pas de journaliste en mission officielle au Yémen ».

«On se renseigne», indique de son côté le quai d'Orsay. Le ministère français des Affaires étrangères n'a pour l'heure même pas « la confirmation qu'il s'agit d'un Français ». Un porte-parole a confirmé que la nationalité de la victime n'était toujours pas établie, pas plus que sa réelle profession : « Nous ne savons pas s'il est réellement journaliste ».

Un employé de l'hôtel Al-Maali, qui ne voulait pas être nommé parce qu'il craignait des représailles, a déclaré que la victime était arrivée à l'hôtel il y'a de cela environ cinq jours.

L'hôtel Al-Maali est un modeste hôtel qui se trouve près du palais présidentiel dans une zone contrôlée par la Garde Républicaine du Yémen, une force d'élite commandée par le fils du président Ali Abdallah Saleh.

wbw
SIWEL 021913 JAN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche