Violence islamiste : le Mouvement autonomiste kabyle condamne et met en garde la communauté internationale

16/09/2012 - 20:01

KABYLIE (SIWEL) — « La vague de haine et de violence qui vise en ce moment les représentations diplomatiques occidentales dans les pays rongés par ce fléau mondial n’est qu’un signe avant coureur d’une violence qui n’épargnera personne. Il est temps de prendre la réelle mesure de ce fléau avant que le chaos ne s’installe partout dans le monde. » affirme le président du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK)


Islamistes manifestant. PH/DR
Islamistes manifestant. PH/DR
Dans une déclaration publiée sur le site du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK), Bouaziz Ait-Chebib, président du mouvement autonomiste a dénoncé et condamné l'assassinat des 4 Diplomates américains par « la nébuleuse islamiste » et a
« exhorté la communauté internationale à cesser sa suicidaire politique de complaisance vis-à-vis de l’islamisme, de leurs bailleurs de fonds et des Etats leur servant de base arrière ».

Dans la déclaration datant du 14 septembre, le président du MAK rajoute que « Plus personne n’ignore que l’Algérie officielle est étroitement liée à tous les groupes terroristes sévissant en Afrique du Nord comme dans le Sahel ». Le président du Parlement libyen a affirmé, aujourd'hui même, à une chaîne de télévision américaine que « certains assaillants étaient des étrangers, entrés en Libye depuis le Mali et l’Algérie », donnant ainsi raison au président du MAK.

Bouaziz Ait-Chebib a affirmé qu'il était « dans l’intérêt direct de la communauté internationale de revoir sa politique extérieure et de se tourner vers les peuples autochtones de cette vaste contrée (NDLR. Afrique du Nord) avant qu’elle ne soit complètement phagocytée par cette idéologie dévastatrice » rappelant à la communauté internationale « qu'en raison de ses intérêts colossaux avec les Etats arabo-islamiques, tous de facture coloniale, c’est dans l’indifférence totale de la communauté internationale que les amazighs subissent de plein fouet une dépersonnalisation acharnée à travers une arabisation forcée, doublée d’une déferlante salafiste programmée et diffusée par toutes les structures étatiques »

Le président du mouvement autonomiste kabyle clôture sa déclaration en précisant que « la communauté internationale oublie qu’il s’agit là d’une idéologie conquérante mondiale qui vise à assimiler de force tout ce qui n’est pas strictement conforme à elle-même et, si besoin est, à l’anéantir en cas de résistance, d’où la politique criminelle de l’Algérie arabo-islamique vis-à-vis de la Kabylie résistante.»

Dans le même contexte de violences et de menaces islamistes, le président du MAK a apporté le soutien de son mouvement à l'écrivain et dramaturge kabyle, Karim Akouceh, expatrié au Canada, suite aux menaces qu'il subit depuis l'annonce de la parution de son livre « Allah au pays des enfants perdus ». Dans cette déclaration du Mouvement autonomiste, la nébuleuse islamiste est qualifiée de « secte des assassins », «Une secte qui œuvre inlassablement, et par tous les moyens, à éradiquer toute libertés d’expression, d’opinion et de conscience », précise encore la déclaration.


zp,
SIWEL 162001 SEP12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu