Vingtième anniversaire de l'assassinat de la kabyle Nabila Djahnine par les islamistes algériens

15/02/2015 - 02:43

VGAYET (SIWEL) — Un hommage sera rendu à Vgayet ce dimanche 15 février à Nabila Djahnine, militante féministe et architecte kabyle, assassinée par les islamistes algériens le 15 février 1995 à Tizi Wezzu. Elle n'avait que 30 ans.


Nabila Djahnine, kabyle assassinée par les islamistes algériens le 15 février 1995. (PH/DR)
Nabila Djahnine, kabyle assassinée par les islamistes algériens le 15 février 1995. (PH/DR)
Une veillée commémorant le vingtième anniversaire de la disparition de la militante féministe et de toutes les causes justes, lâchement assassinée par les hordes islamistes, sera organisée dimanche 15/02/2015 à partir de 18h30 à Vgayet, à la Place de la Liberté d'expression Said Mekbel (une autre victime kabyle du terrorisme islamiste algérien).

Nabila Djahnine, est née en 1965 à Vgayet (Bougie, Béjaia). Elle

Nabila Djahnine, était architecte diplômée de l’institut d’architecture de l’université de Tizi Wezzu, elle présidait l'association "Thighri n tmetut" (Cri de femme), une association qui tentait de libérer les femmes de la prison dans laquelle les avaient enfermées le code de la famille de l'état algérien en leur offrant la possibilité d'avoir des activités dans les espaces publics. Elle avait également milité dans le Mouvement culturel Berbère (MCB). Son association activait dans plusieurs villages du département de Tizi-Ouzou en Kabylie.

Depuis 1999, la loi de « grâce amnistiante » contenue dans la "Charte pour la paix et la réconciliation nationale", que Bouteflika a faite voter, accorde l'impunité aux terroristes de la" décennie noire" sous l'ère de la "concorde civile" des islamistes avec leurs géniteurs sur le dos de leurs victimes communes.

wbw
SIWEL 150243 FEV 15



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu