SIWEL | Agence kabyle d'information

Vgayet : venant au secours du salafisme d’Etat, la presse arabo-islamiste « francophone » s’attaque au MAK

17/07/2013 - 17:29

VGAYET (SIWEL) — Dans un article intitulé « Les Béjaouis dénoncent une campagne islamophobe orchestrée par le MAK et les producteurs d’alcool », la presse arabo-islamiste s’insurge contre l’esprit de liberté des kabyles et tente de nuire au MAK. On notera au passage l’ajout des « producteurs d’alcool » qui relève de la pure manipulation puisque ces derniers ne se sont en aucune manière manifesté. En fait, ce journal s’attaque au MAK, car c’est la seule organisation politique qui ose dénoncer la perversion salafiste organisée par l’Etat en Kabylie.


La convergence d'intérêt entre les salafistes et  le régime arabo-islamiste algérien a donné naissance à des milliers de Mokhtar Ben Mokhtar: un algérien pure souche sorti tout droit de l'école algérienne (PH/DR)
La convergence d'intérêt entre les salafistes et le régime arabo-islamiste algérien a donné naissance à des milliers de Mokhtar Ben Mokhtar: un algérien pure souche sorti tout droit de l'école algérienne (PH/DR)
En effet, hormis le Mouvement pour l'autonomie de la kabylie(MAK), aucun parti politique kabyle, ni le RCD, ni le FFS, n’a osé émettre la moindre protestation contre le prosélytisme salafiste en Kabylie. Les deux partis se terrent dans un silence morbide faisant ainsi le jeu du régime algérien qui tente d’anesthésier le peuple kabyle en le livrant, de force, au plus puissant dissolvant culturel et identitaire : la manipulation des croyances religieuses.

Aussi, un « journaliste », se désignant sous le nom (ou pseudonyme) de Fatah Achour, s’est attelé à la tâche de nuire au MAK. Il s'est plaint , dans les colonnes d’un journal électronique se nommant « bejaiainfo » du fait qu’« au long de toute cette semaine, des quotidiens se sont déchaînés de manière « ostentatoire » contre la religion musulmane », faisant ainsi volontairement l’amalgame entre le salafisme et la religion musulmane, ouverte et respectueuse des différences, telle que connue, vécue et acceptée uniquement sous cette forme en Kabylie.

Ce « journaliste » trouve normal que les panneaux destinés exclusivement à la publicité commerciale servent de support au prosélytisme salafiste. On se demande si ce « journaliste » serait toujours du même avis si ces mêmes panneaux venaient à servir de support à la publicité de Noë fêté par les chrétiens de Kabylie et d'Algérie. On peut légitimement en douter étant donné que la réciprocité n’a jamais fait partie des "valeurs" islamistes, contrairement au dictât et au terrorisme sanguinaire pour imposer "leur conception" de la religion.

Le « journaliste », avocat du salafisme en Kabylie, déplore que « la pression » médiatique se soit abattue sur les kabyles de Vgayet. Il déplore que le doute soit mis sur « le message véhiculé par des panneaux d’affichage destiné à la sensibilisation contre la consommation de drogue et d’alcool », véhiculé par des « versets et des hadiths » dit-il. Pourtant, et c'est là que réside entre autre l'hypocrisie islamiste, le commerce de la drogue relève du « commerce Hallal » tenu, au vu et au su de tous, par les réseaux islamistes. Ceci pour resituer les choses à leur juste place. Par ailleurs, ce brave « journaliste » omet soigneusement de citer les appels à « l’obligation de prière sous peine de rôtir en enfer » bel et bien affichés en géant sur des affiches destinées à de la publicité commerciale.

Mais Fatah Achour estime tout à fait normal le détournement de l’affichage publicitaire à des fin de prosélytisme : « c’est là une chose normale, dans un pays ou L’islam est la religion d’État » dit-il. La liberté de culte et de croyance, le respect mutuel de toutes les croyances, il ne sait visiblement pas que cela existe. Il ne connait pas non plus le légendaire « Jmâ liman » des kabyles.

Alors que l’opérateur économique, à l’origine de ce détournement des panneaux publicitaires de Kabylie, gêné par la mise à nu de ses évidentes intentions de prosélytisme se rétracte hypocritement et dit « beaucoup regretter » cette «initiative purement personnelle », le « journaliste » tire à boulet rouge sur le MAK qu’il qualifie de « mouvement raciste, extrémiste et minoritaire en Kabylie ». Fatah Achour a rageusement déploré qu’« un groupuscule extrémiste de ce mouvement islamophobe ait brûlé, lundi, les panneaux publicitaires en question », « un geste « profanatoire » qui va encore ternir l’image de notre wilaya » peste encore le brave « journaliste » contre le MAK.

Il est à signaler que l'opérateur économique, un industriel établi dans la vallée de la soummam, opérant dans l'agroalimentaire, a tenu à soigneusement garder l'anonymat afin de ne pas subir un boycott des produits pour lesquels il avait loué les espaces publicitaires qu'il a sciemment détournés à des fins de prosélytisme. Il a par ailleurs avoué avoir « importé l’idée d’Arabie Saoudite », comme si l'Arabie saoudite avait un quelconque point de convergence avec la Kabylie.

Mais ce « journaliste », en dehors de lui-même, n’a pas trouvé un seul kabyle de Vgayet pour dénoncer avec lui le « geste profanatoire » dont il parle dans le titre pompeux et mensonger de « Les Béjaouis dénoncent une campagne islamophobe orchestrée par le MAK ». En fait, les « Béjaouis » dont il parle se résument à sa seule et unique personne, comme on peut d'ailleurs s’en rendre compte à la lecture de son article réquisitoire contre le mouvement kabyle .

En revanche, la mise hors d’état de nuire des panneaux publicitaire détournés à des fins de prosélytisme a bel et bien été l’œuvre d’authentiques citoyens de Vgayet, effectivement soutenu et félicité par le MAK qui affirme assumer et défendre fièrement l’un de ses fondements vitaux, la laïcité, seule à même de préserver la Kabylie du cancer islamiste et garantir la pérennité de la Kabylie telle qu'elle a toujours été: attachée à son identité, ouverte, tolérante et respectueuse de toutes les croyances ou non croyances.

zp,
SIWEL 171729 JUI 13

Ci-dessous, l'article du site arabo-islamiste bejaiainfo.com

http://www.bejaiainfo.com/les-bejaouis-denoncent-une-campagne-islamophobe-orchestree-par-le-mak-et-les-producteurs-dalcool/#.UebO8dJM92I http://www.bejaiainfo.com/les-bejaouis-denoncent-une-campagne-islamophobe-orchestree-par-le-mak-et-les-producteurs-dalcool/#.UebO8dJM92I





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu