Vgayet : l’ex-DG de L’OPGI toujours en cavale

23/01/2011 - 16:35

VGAYET - BEJAIA (SIWEL) — Après avoir fait les choux gras de la presse locale pendant une longue période, l’ex-directeur de l’Office de Promotion et de Gestion immobilière (O.P.G.I) de Vgayet fait encore parler de lui en défiant désormais toutes les polices d’Algérie.


OPGI, Photo : Riad - La Tribune
OPGI, Photo : Riad - La Tribune
Le 12 décembre dernier l’ex-responsable de l’OPGI de Vgayet, Mohamed Redha Benraïs, a été jugé par défaut et reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Béjaïa de détournement de deniers publics, malversation, faux et usage de faux, trafic d’influence et infraction à la législation régissant le code des marchés publics.

Le juge a prononcé une peine de trois ans de prison ferme à son encontre et une amende de 500 000 dinars. Alors que son acolyte, Abdenour Menasria, est depuis le 12 décembre dernier derrière les barreaux, l’ex-dg de l’OPGI de Vgayet, quant à lui, demeure toujours en cavale.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt émis à son encontre par le parquet de Vgayet, a appris Siwel d’une source concordante, il est activement recherché par les services de sécurité. Le fugitif a été, pour rappel, condamné par le même tribunal le 06 juillet 2010 à trois ans de prison ferme et 500.000 DA d’amende pour les mêmes chefs d’inculpation, à savoir détournement de deniers publics, malversations, faux et usage de faux, trafic d’influence, infraction à la législation régissant le code des marchés publics au niveau de l’institution qu’il dirigeait.

Le même responsable et son principal acolyte A. Menasria, propriétaire d’une entreprise ‘’fantoche’’ avaient également été condamnés par le tribunal correctionnel d’Akbou le 18 mai 2010 à trois ans de prison ferme chacun.

Des peines d’emprisonnement assorties de 200 000 DA d’amende dans l’affaire de la ‘’cité du stade’’ d’Akbou pour dilapidation de deniers publics, faux et usages de faux et malversations. Le représentant du ministère public avait requis une peine de sept ans de prison à l’encontre des deux mis en cause.

sd
SIWEL 231635 JAN 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu