Vgayet: Les salafistes occupent la maison de la culture Taos Amrouche

20/06/2015 - 20:06

VGAYET (SIWEL) - Le salafisme, ce fléau, qui ronge les sociétés, n’arrête de progresser en Kabylie avec le soutien de l’Etat algérien.

Après avoir réussi, durant le mois de ramadhan de l’an passé, à faire modifier les horaires des soirées musicales programmées par la direction de la maison de la culture Taos Amrouche, les salafistes à Vgayet ont occupé aujourd’hui la maison de culture Taos Amrouche pour interdire, toute sorte d’animation sur l’esplanade de cet édifice.


Vgayet: Les salafistes occupent la maison de la culture Taos Amrouche
Les raisons invoquées pour justifier ce retour au moyen âge dans la capitale des Hamadites qui était à une époque de l'histoire , un lieu de rayonnement du savoir, tournent autour du fait que cela gênerait, dans leur prière, les musulmans fréquentant la mosquée d’Aamriw.

Cet argument ne peut tenir la route du moment que les soirées ramadhanèsques ne commencent qu’à la fin de la prière des Tarawih, c’est-à-dire aux environs de 22 h 30.

Les concessions faites par l’administration locale et l’indifférence de la population a incité les salafistes à imposer leur loi notamment après avoir empêché violemment, l’année dernière, un rassemblement pour la liberté de culte et de conscience.

Le salafisme constitue un vrai danger pour la Kabylie. Tout le monde doit se mobiliser pour libérer le pays kabyle de ce fléau qui est une mort certaine.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu