Vallée du M'zab : appel à l'intervention des forces onusiennes

13/07/2014 - 17:24

GHARDAÏA (SIWEL) — La recrudescence des attentats meurtriers contre les amazighs du M'zab ne cesse d'interpeller les consciences. ainsi, dans un texte rendu public, M. Kameleddine Fekhar, porte-parole du peuple mozabite appelle à l'intervention onusienne pour mettre un terme au génocide contre le peuple amzzigh du M'zab. En voici le texte.


Kameleddine Fekhar, militant et responsable politique mozabite. PH/Dr
Kameleddine Fekhar, militant et responsable politique mozabite. PH/Dr
Appel pour une intervention urgente des forces Onusien !!

Les forces de l’ordre se comportent comme une armée d’occupation à Ghardaia !!


Jour après jour, et agression après agression le sentiment de l’oppression et de frustration augmente chez les mozabites même parmi les plus patients et les plus optimistes et avec le temps une certitude c’est installé chez les mozabites qu’ils sont sous le poids d’une colonisation racistes haineuse, les derniers assassinats et les comportements bizarres et énigmatiques de la gendarmerie ont amplifié ces sentiments chez les mozabites et parmi ces exemples:

1- Les forces de l’ordre presentes en force dans le quartier de Ain LEBEAU n’ont arretés personnes après l’assassint de la dernière victime « HAMIDOUDJANA Hocine » dans la matinée du jeudi 10/07/2014 au niveau de la route principale qui traverse le quartier où des dizaines de mozabites sont victimes d’agressions par jet de pierre durant plusieurs mois.

2- Juste après l’assassinat les force de la gendarmerie ont encerclés les quartiers mozabite puis ont menés une grande attaque sur ces quartiers dont les habitants étaient sous le choc de l’assassinat de la dixiéme victime et la deuxième au cours de la même semaine.

3- Les maisons des mozabites étaient la cible des forces de gendarmeries pour lancer un grand nombre de bombes lacrymogènes ce qui a provoqué des asphyxies et une grande frayeur chez les familles surtout parmi les enfants, les vieux et les femmes.

4- Les forces de gendarmeries ont cassés des dizaines de voitures de mozabites et cela en lançant des bombes lacrymogènes ce qui a provoqué l’incendie de quelques voitures.

5- Des insultes par des expressions racistes avec des menaces de déporter les mozabites de leurs quartiers.

6- Des dizaines d’arrestations arbitraires sur l’identité contre les mozabites.
7- Violations des domiciles des mozabites, saccage du leur contenu et l’utilisation des terrasses pour lancer des bombes lacrymogénes sur les maisons des mozabites.

8- Les forces de gendarmeries se sont associées aux agresseuers pour piller et incendier les maisons des mozabites !! le vendredi 11 juillet 2014 à 01 h00 du matin le quartier BabaSaad était sous l’assaut des bandes terrorristes d’arabe d’Ain LEBEAU sous la protection des gendarmes qui ont encerclés le quartier en empêchant les jeunes mozabites de proteger leurs biens par jet d’un grand nombre de bombes lacrymogènes et balles en caoutchoucs en même temps et dans une escalade énigmatiques des événements et selon des témoins oculaires , les gendarmes s’associent aux arabes pour brûler les maisons des mozabites dans le quartiers BabaSaad où des dizaines de maisons de mozabites sont incendiés, les force de gendarmeries et sans complexe ont montrés leurs racisme et haine en procédant à des arrestations sur l’identité contre les mozabites même près de leurs demeures.

Tout cela confirme sans l’ombre d’un doute que le pouvoir Algérien mène une guerre ethniques sans merci, contre les Amazighs mozabites surtout après les assassinats ignobles et continues… et comme ça les mozabites le peuple pacifique connue pour sa civilisation plusieurs fois millénaires ont devenu fatalement des victimes contraintes et disponible dans une guerre inégale avec un ennemie puissant qui possède tous les moyens humains et matériels et les prérogatives d’un état, la couverture administratives et législative nécessaire pour faire du mal en toute légalité, cet ennemi n’est autre que le pouvoir Algérien dictateur ... jour après jour les mozabites se trouve coincé dans une labyrinthe abominable, dans la matinée il se peu qu’un des leur soit assassiné puis les forces de l’ordre vont assiéger leur quartier, les agresser, les insulter et durant la nuit leurs maisons sont pillés et incendiés, et ceux qui échappent à ce châtiment collective seront arrêté par les même forces de l’ordre bourreau, qui se comportent depuis le début des événements comme une armée coloniale d’occupation au M’zab !

Il ne nous reste plus nous les mozabites victimes de cette tragédies humaines qui a trop durée, que l’espoir dans une intervention rapide des forces onusiennes pour mettre fin à cette colonisation non déclaré, à cette guerre inégale et a ces agressions sauvages, avant qu’il ne soit trop tard et le monde entier se contentera de verser des larmes hypocrites en comptant les centaines sinon les milliers des cadavres des victimes mozabites… pacifiques !! .

aai
SIWEL 13 1724 JUIL 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu