Urnes brûlées à Guendouze: La coordination MAK d'Ait R'zine accuse le pouvoir et ses relais locaux

17/04/2014 - 19:36

AIT R'ZINE (SIWEL) - Le matin du 17 Avril 2014 , Guendouz commune d’Ait R’zine, a connu un incident « marginal » où un groupe d’individus , inconnus et étrangers à la localité ont incendié les urnes et tenté de fermer la route nationale numéro 106 avec des pneus. Des témoins oculaires ont affirmé sans réserve que l’acte en question s’est déroulé très tôt le matin et que les auteurs de l’acte, dont une partie furent cagoulés, ne sont ni de Guendouz ni des villages tributaires à la commune d’Ait R’zine.


A cet effet, nous militants de la coordination MAK d’Ait R’zine, déclinons avec insistance toute responsabilité quant à l’acte en question. Cette dénégation, n’est pas mue par une quelconque crainte d’une retombée répressive mais par la simple conscience des capacités de nuisance et de manipulation d'un pouvoir raciste et corrompu qui porte l'entière responsabilité dans "l'incident " susnommé.

Le choix de Guendouz n’est nullement aléatoire. Les commis du pouvoir mafieux ont sombré dans l’abime après le succès monumental du meeting du MAK le 11 avril dernier . L’écho foudroyant du dernier meeting, s’il a démontré l’acquisition inconditionnelle de la commune à la cause kabyle, il a semé la panique parmi les relais locaux du pouvoir et l’acte susdit en est le témoin.

Enfin, nous dénonçons avec for de force les tentatives vaines de faire porter le chapeau au MAK d'Ait R’zine d’un acte dont il n’est en aucun cas responsable. Cette clarification est fortement motivée par notre foi à la ligne tracée par le MAK qui est la lutte pacifique pour le droit à l’autodétermination de la Kabylie.



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu