Urgent/ Kabylie : 9 jeunes du village Taqervust en détention provisoire

30/01/2013 - 14:36

TUVIRETT (SIWEL) — Neuf jeunes du village de Taqervust, dans la commune d’Aghvalou à l’est de Tuvirett (Bouira), sont en détention provisoire. Leur crime semble être leur refus de cautionner le faux scrutin du 29 novembre dernier, une vaste supercherie orchestrée par une administration algérienne de type colonial et destinée à leurrer la Kabylie.


Affrontements à Taqervust entre la population kabyle et les forces de répression algériennes, le 29/11/2012 (PH/DR)
Affrontements à Taqervust entre la population kabyle et les forces de répression algériennes, le 29/11/2012 (PH/DR)
Le 29 novembre 2012, les citoyens kabyles avaient massivement rejeté le simulacre d'élections locales organisées par le pouvoir algérien. Les villageois de Taqervust, furieux de voir les personnels des administrations algériennes et des corps constitués obéir aux injonctions du régime d'Alger de se présenter aux urnes des bureaux de vote de leur village, s’étaient distingués en empêchant ces derniers de donner une fausse image de leur village, le plus grand village de Kabylie.

Durant toute cette journée, la population de la localité kabyle de Taqervust et les forces algériennes de répression se sont violemment affrontées.

Les services de communication de l'Etat algérien avait bien tenté de faire passer pour 'une "poignée de perturbateurs" ces villageois venus défendre l'honneur de leur village contre " l'usurpation d'identité " opéré par des militaires et des fonctionnaires pour faire croire qu'il y avait eu vote dans leur village.

Bouaziz Ait Chebib, le président du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK), a réagi à cette détention, en déclarant que « recourir à la force n’est qu’un signe de faiblesse et de panique de la part d’un régime agonisant qui persiste dans sa politique de répression en Kabylie ».

Le MAK, qui défend les droits de l’Homme, condamne cet acte qui déshonore davantage l’Etat algérien, tout en apportant son soutien aux victimes, appelle à la mobilisation citoyenne pour libérer ces jeunes qui payent de leur liberté le prix de leur opposition au régime raciste d’Alger.

cbd/wbw
SIWEL 301436 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche