Urgence : Deux militants du MAK arrêtés à At Dwala

19/06/2016 - 15:00

AT DWALA (SIWEL) — Deux militants souverainistes kabyles viennent d'être arrêtés dans la ville d'At Dwala par la police coloniale algérienne ce dimanche après-midi. Information confirmée par le président du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie, Bouaziz Ait Chebib


Il pourrait s'agir de représailles suite au meeting organisé le 16 juin à At Dwala dans le sillage de la Journée de la Nation Kabyle, et durant lequel, et bien que la ville fut assiégée par les forces de police et de gendarmerie algériennes, la population a assuré la sécurité du président du MAK, Bouaziz Aït Chebib. Et cela grâce à l'une des institutions clé de la société kabyle : Laɛnaya (ndlr, qui en kabyle signifie "protection", l'un des principes immuables du droit coutumier kabyle, une valeur unique qui fait la fierté du peuple kabyle).

Mettant ainsi en échec l'ordre donné par le wali de Tizi-Ouzou pour l'arrestation du président du mouvement souverainiste kabyle.

Sous couvert de lutter contre la triche au baccalauréat, les autorités algériennes, n'ayant rien trouvé de mieux que de bloquer les réseaux sociaux (Facebook, Twitter...) du 19 au 23 juin, pourraient s'être imaginé qu'elles pourraient en profiter pour procéder à l'arrestation des cadres et des militants du MAK, en silence !

Face à cette énième provocation du pouvoir colonial algérien dont la répression s'est intensifiée ces derniers mois en Kabylie contre les militants pacifiques du MAK, Ahmed Haddag, le ministre des Institutions au sein du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) s'est associé au président du MAK pour appeler à la mobilisation sur place tout en redoublant de vigilance.

Nous y reviendrons dès que nous aurons de plus amples détails

cbd/wbw
SIWEL 191500 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche