Une marcheuse pour l'autonomie de la Kabylie victime d'intimidations

22/09/2011 - 13:56

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Josette Seksou, sympathisante française de la cause kabyle à été victime d'intimidations policières à la fin de la marche pour dénoncer la terreur et pour le référendum pour l'autonomie de la Kabylie qui a eu lieu le 19 septembre.


Marche contre l'insécurité à Tizi Ouzou (PHOTO: DR)
Marche contre l'insécurité à Tizi Ouzou (PHOTO: DR)
La marcheuse connue comme défenseuse de la cause kabyle sur le réseau social Facebook et dont la présence n'est pas passée inaperçue a été approchée par les services de sécurité algériens qui avaient infiltré la marche.

La marcheuse a déclaré ce jour devoir son salut à la vigilance et la solidarité des militants du mouvement autonomiste.

cc
SIWEL 221356 SEPT11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche