Une femme afghane tuée pour avoir donné vie à une fille

30/01/2012 - 22:34

KABOUL (SIWEL) — La police afghane est à la recherche d'un homme soupçonné d'avoir tué sa femme après que celle-ci ait donné naissance à une troisième fille, plutôt qu'à un fils qu'il espérait.


La police de la province septentrionale de Kunduz a arrêté la belle-mère de la victime dans le cadre de l'assassinat mais le mari, lui, avait pris la fuite.

Les abus et les violences faites aux femmes continuent d'être un problème majeur en Afganistan, une décennie après les que la coalition conduite par les États-Unis ait renversé le régime répressif des talibans.

Le mois dernier, la police afghane a trouvé une épouse de 15 ans qui avait été séquestrée pendant six mois dans une pièce sans fenêtre dans la cave de la maison de son mari dans la province de Baghlan nord.

Elle avait été battue et torturée et on lui avait retiré les ongles parce que sa belle-famille a essayé de la forcer à se prostituer et elle avait refusé.

Dimanche, au Canada,, un immigrant afghan, Mohammad Shafia, sa femme et son fils ont été reconnus coupables par un tribunal canadien pour le « meurtre d'honneur » de quatre membres féminins de la famille.

Les trois ont été condamnés à 25 ans de prison pour la mort de trois filles de Mohammad Shafia et de la première épouse dans un mariage polygame. Les procureurs ont déclaré que les sœurs adolescentes ont été tuées parce qu'elles ont déshonoré la famille par leur comportement contraires à la règle sur l'habillement, les fréquentations, la socialisation et la connexion à l'internet.

wbw
SIWEL 302234 JAN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu