SIWEL | Agence kabyle d'information

Une étude globale pour le traitement des glissements de terrain dans l'est de Vgayet (ministre)

04/04/2012 - 06:49

VGAYET (SIWEL) — Le ministre algérien de l'Habitat et de l'Urbanisme, M. Nourredine Moussa, a instruit, hier mardi 3 avril, les services techniques relevant de son département pour élaborer une étude technique globale en vue de prendre en charge des sites situés à l'est de Vgayet (Béjaia) sujets aux glissement de terrain.


Dégats causés au réseau routier par les glissements de terrain. Chemin de Wilaya N° 06, reliant Taskeriout, Ait Smail et Bouandas ( PHOTO : DR)
Dégats causés au réseau routier par les glissements de terrain. Chemin de Wilaya N° 06, reliant Taskeriout, Ait Smail et Bouandas ( PHOTO : DR)
Les zones concernées se trouvent notamment sur l'axe des chefs lieux communaux d'Ait Smail et Taskriout où 6 maisons au moins se sont effondrées, ainsi qu'une multitude d’autres se sont fissurées, suite à ce phénomène de glissement de terrain, constate t-on.

« Il va falloir identifier la nature de ces glissements, et surtout, déterminer avec exactitude s’ils sont d’ordre superficiel ou profond, et s’ils ne sont pas jumelés avec d’autres mouvements de même nature », a expliqué le ministre, qui n’exclut pas de « recourir à l’expertise étrangère, de sorte à mettre en œuvre des solutions définitives et pérennes ».« Les solutions pour les glissements de terrain profonds sont très lourdes. Et on n’a pas, d’entreprises spécialisées », a-t-il indiqué, précisant que « l’opération va nécessiter des moyens et du matériel sophistiqué que nous ne possédons pas ».

En attendant la concrétisation de cette étude, M. Moussa a opté pour des mesures palliatives en vue de stabiliser le mouvement des sols. Les services techniques de la wilaya ont la charge d’engager des opérations de confortement des espaces affectés, notamment par la construction de murs de soutènement et la reprise en main des réseaux d’assainissement et d’eau potable, dont « les ruissellements compliquent la situation ».

M. Moussa a également avancé que, sous réserve que les municipalités concernées dégagent des terrains constructibles, l’État aiderait à la construction de nouveaux logements dans la région. Il a invité, par ailleurs, la population à respecter les normes de construction. Il a par ailleurs mis en accusation le fait que certaines habitations affectées par les glissements de terrain, "ont failli aux règles de construction".

cc
SIWEL 040649 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu