Une Indienne qui vient vivre en Kabylie apprend le kabyle, les gendarmes algériens NON

12/12/2015 - 04:33

(SIWEL) — Jasdippe est une Indienne née à Londres. Elle a suivi son mari et vit avec lui dans un village de Kabylie. A peine arrivée, elle s'est parfaitement intégrée et apprend à parler le kabyle. Elle s'occupe de son jardin et donne des cours d’anglais pour les jeunes du village et des environs.

Contrairement à Jasdippe, les contingents de gendarmes, de militaires et de policiers algériens, pour certains en Kabylie depuis plus de 30 ans, n'ont jamais réussi à apprendre un mot de kabyle. La seule chose qu'ils ait apporté au peuple kabyle, c'est la mort par belles explosives, la haine, le racisme, l'islamisme et le terrorisme

...il est temps de se poser les bonnes questions






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu