Un jeune kabyle harcelé sur les réseaux sociaux dénonce

09/02/2014 - 12:48

VGAYET (SIWE) - Un jeune kabyle dénonce le harcèlement dont il est victime sur les réseaux sociaux en raison des idées qu'ils défend en faveur d'une Kabylie libre. Siwel publie l'intégralité de sa déclaration.


Je suis un jeune homme kabyle père de famille. J’exerce dans la musique et je défends un projet politique que j’estime salutaire pour la Kabylie et son peuple.

Cet engagement déplait à certains relais locaux du pouvoir qui ne cessent de proférer des menaces et des propos diffamatoire à mon encontre. Leur but est de me faire taire et cesser de militer pour mes convictions et pour la liberté du peuple kabyle à travers la chanson et l’engagement sur le terrain.

Depuis 4 mois, cette campagne de dénigrement s’est accélérée. Les relais locaux du pouvoir sont allés jusqu’ à se procurer le numéro de mon épouse et l’appeler pour me discréditer à ses yeux. Ils veulent ruiner ma famille.

Il y a trois jours, un inconnu m’a contacté via Facebook pour me menacer et m’avertir qu’il allait poster une photo me salissant. Et bien attendu, il s’agit de photo truquée avec un dialogué monté de toute pièce portant atteinte à mon intégrité, à ma dignité à ma fidélité et à ma famille.

Il est clair que ces énergumènes ont piraté mon compte pour me nuire.
Je tiens à dénoncer ces pratiques qui reflètent la petitesse et le caractère infâme de leurs auteurs qui veulent salir l’image d’un citoyen honnête.

Je saisi l’occasion pour dire à ma famille : je suis victime d’une machination visant à me détruire. Rien n’est plus cher pour moi que ma famille que j’aime plus que tout au monde.

Le mensonge dure un temps, la vérité le rattrape tout le temps.

Aqvayli Awaghlis



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu