Un imam d'Alger appelle au meurtre de Ferhat Mehenni

25/01/2012 - 12:30

ALGER (SIWEL) — Un imam connu sur la place d'Alger, Abdelfatah Hamadache, très actif au sein de la mosquée de Belcourt avec des éléments de l'ex FIS (Front Islamique du Salut) , a enregistré une vidéo sur Youtube traitant Ferhat Mehenni, président du GPK, d'anti-Islam, de séparatiste et d'allié de la France avant de qualifier les Kabyles partisans du projet autonomiste du MAK qui prône la laïcité de "verser dans la débauche".


Le cheikh islamiste a réagi suite à un article paru dans le quotidien francophone algérien El Watan diffamant Ferhat Mehenni en l'accusant d'insulter les Martyrs de la guerre de libération.

L'imam en question a qualifié M. Mehenni de « honte », d'« impie » et de « traitre » qui est selon lui derrière « la dérive d'une partie de la jeunesse kabyle » qu'il qualifie de « jeunes barbares » (le mot désignant les Amazighs en arabe).

« Le renégat Ferhat Mehenni et après avoir tenté de dévier les jeunes barbares de cette région a initié un plan de division de l'Algérie à travers son mouvement pour l'indépendance de la Kabylie. Aujourd'hui il est allié de la France », a-t-il dit.

L'enregistrement de la vidéo a été accompagné par des chants djihadistes et même de retentissements de balles désignant clairement Ferhat Mehenni comme une potentielle cible. Pour le moment, aucune réaction officielle des autorités algériennes n'a été constatée.

uz/cc
SIWEL 251245 JAN 11






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu