Un dirigeant du MAK interpellé à Ouargla

25/12/2012 - 20:30

On apprend de Bouaziz At Chebib, president du MAK que Abdellah Gherab, président du Conseil des sages du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) a été interpellé aujourd'hui. Il a été conduit au bureau de la police des frontières ce jour à l'aéroport de Ouargla (au nord du Sahara algérien).


Abdellah Gherab, 1er à gauche de la photo (PH/DR/Archives)
Abdellah Gherab, 1er à gauche de la photo (PH/DR/Archives)
Après avoir été fouillé et auditionné sans qu'aucune explication ne lui soit fournie, les policiers penauds lui ont même demandé s’il avait une affaire en justice en cours pour justifier son fichage.
Abdellah Gherab a expliqué qu'il n'avait aucun problème avec la justice. « Mon nom se trouve sur votre fichier car je suis un cadre du MAK » a-t-il rétorqué.

Ce n'est que beaucoup plus tard, après que ses bagages aient été minutieusement fouillés, que M. Gherab a été relâché.

« Cette nouvelle intimidation et ces obstacles répétés à la liberté essentielle d'aller et venir des militants autonomistes kabyles sont la preuve que les services ont reçu des consignes bien précises du pourvoir algérien pour empêcher le mouvement d'avancer dans l'autodétermination de la Kabylie » a expliqué à Siwel Makhlouf Idri, porte-parole de l'Anavad, le Gouvernement Provisoire Kabyle en exil.

mau/wbw
SIWEL 252030 DEC 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche