Un comité de citoyens d'Azeffoune comptent barrer la route à des Daechistes qui veulent faire une conférence "dédiée exclusivement au voile, véritable étendard de ses velléités totalitaires".

23/04/2015 - 23:01

AZEFFOUNE (SIWEL) — Dans une déclaration datée d'aujourd'hui 23 Avril, des citoyens d'Azeffoune comptent barrer la route à des Daechistes qui veulent faire une conférence après demain 25 avril. Une conférence "dédiée exclusivement au voile, véritable étendard de ses velléités totalitaires". Voici ci-après la déclaration des citoyens d'Azeffoune


Depuis que les terroristes islamistes, dit "repentis", sont devenus "fréquentables", ils croient que la Kabylie leur est offerte sur un plateau d'argent. Ici Ali Djeddi, Ali Belhadj  et une horde daechistes lors des manifestations anti Charlie, dédiée aux" frères Kouachis". (PH/DR)
Depuis que les terroristes islamistes, dit "repentis", sont devenus "fréquentables", ils croient que la Kabylie leur est offerte sur un plateau d'argent. Ici Ali Djeddi, Ali Belhadj et une horde daechistes lors des manifestations anti Charlie, dédiée aux" frères Kouachis". (PH/DR)
DECLARATION

Une association dénommée « Amel », venant de Tizi-Ouzou,étale au grand jour son projet intégriste à travers une manifestation programmée pour le 25 avril, à l’auberge de jeunes d’Azeffoun, dédiée exclusivement au voile, véritable étendard de ses velléités totalitaires.

Au moment où, dans toute la Kabylie et au-delà, on célèbre et on commémore le 20 Avril 1980, date anniversaire d’un mouvement fondateur et porteur de valeurs de progrès et de modernité, quelques jours après une magnifique action citoyenne, portée par des jeunes volontaires d’Azeffoun,autour des questions de l’environnement et de la solidarité. Cette initiative intégriste est plus qu’une provocation, une agression contre une Kabylie rebelle qui refuse le projet intégriste porté par les fondamentalistes islamistes avec la complicité du pouvoir en place.

Cette pseudo-association, véritable cheval de Troie du mouvement intégriste, est très loin d’être animée par les préoccupations et l’intérêt des femmes. Elle ne s’inscrit ni dans la culture, ni dans les valeurs encore moins dans l’ambition de la Femme Algérienne pour son émancipation citoyenne, ses droits et ses libertés. Ses motivations sont à percevoir dans le projet de société de « la famille qui recule ». Elle veut prendre en otage la Femme Algérienne, sur laquelle repose l’espoir et l’avenir d’une Algérie libre et démocratique ! C’est à ce symbole que ses intégristes veulent s’attaquer.

Azeffoun, ville de Femmes et d’Hommes de culture, bastion de la résistance au projet intégriste, ne peut accepter que son sol soit le laboratoire pour un projet totalitaire. Les citoyens et les citoyennes doivent exprimer pacifiquement leur refus et leur indignation et s’opposer pour que cette manifestation n’ait pas lieu.

Les citoyens de toute la Kabylie doivent se mobiliser dans un élan de solidarité et de résistance pour faire barrage et échec à ce projet intégriste.

Azeffoun, le 23 avril 2015
LES CITOYENS D’AZEFFOUN


SIWEL 232301 AVR 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu