Un citoyen kabyle répond à Ouyahia : "Ffegh ay ajrad Tamurt-iw" ... Le piège Algérien est désormais neutralisé"

19/10/2015 - 11:10

KABYLIE (SIWEL) — " Désormais, la Kabylie et le peuple Kabyle ne réclament plus, ils se servent, ils sont chez eux.

Désormais, pour nous Kabyles, exhiber des papiers ‘’d’identités’’ Algériens, frappés de deux langues de nos oppresseurs, nous est insupportable et c’est pour cela qu’on se donne le droit de s’établir des cartes d’identité Kabyle.

Désormais, le drapeau de Messali Lhadj, qui a combattu nos aïeux nationalistes Kabyles et qui ne cessent depuis 1962 de hausser son niveau de violence envers tout ce qui est Kabyle, n’est plus le nôtre.

Désormais, l’État Algérien implanté en Kabylie depuis 1962 et qui fonctionne pire que le colonialisme Français pour nous éradiquer nous est insupportable. Il sera alors démonté pour que nous renaissions éternellement libres et rester éternellement Kabyles. "...

Extrait de la réponse d'un citoyen kabyle a Ahmed Ouyehia, de sa véritable identité ... "Agujil Bwawal"


Kamel Irchen, assassiné le 27 avril 2001 par la gendarmerie algérienne, avait écrit de sa main ensanglantée « Liberté » (PH/DR)
Kamel Irchen, assassiné le 27 avril 2001 par la gendarmerie algérienne, avait écrit de sa main ensanglantée « Liberté » (PH/DR)
“Ived-d wejrad s lahmaq , Icca almi ifelleq, Idhma3 ula deg izuran” Slimane Azem

Ahmed Ouyahia, surnommé «Agujil Bwawal» en pays Kabyle, s’en est violemment pris à Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, accusant ce dernier de vouloir « … détruire l’Algérie … ».

Que ce sinistre serviteur trouve ici la réponse que lui et son employeur méritent:

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où le FLN, le parti de votre employeur, le clan de Oujda, avait étranglé l’enfant terrible et stratège de la révolution : Le Kabyle Abane Ramdane.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où vous aviez érigé une statue au traitre Émir Abdelkader, qui avait choisi le luxe des châteaux de la France coloniale et ceux de la Syrie orientale et offrit sa poitrine à la légion d’honneur de la France coloniale au moment même où les nationalistes Kabyles offraient leurs poitrines aux balles du colonialisme.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où vous avez emprisonné dans un sous-sol du ministère de la défense, le cadavre du plus célèbre Colonel enfanté par la Kabylie : Amirouche Ait Hamouda.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où votre employeur et son clan de Oujda avaient étranglé l’enfant terrible et signataire de votre naissance officielle en tant qu’État : Izem Idurar, Krim Velqacem.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où vous aviez cloné ce pays pour en faire un monstre bicéphale arabo-islamique qui se donne tous les moyens pour effacer notre trace, nous les millions de Kabyles, et sommes traités en sous-citoyens et en nous enfonçons dans la gorge des lois, une école, une culture, un État tous négateurs de notre être collectif et individuel Kabyle.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où vous avez forcé ce que nous avons de plus cher, nos enfants, à aller dans une école … de noirceurs et négatrice.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où de dignes enfants Kabyles sont pourchassés (Arkoun) ou assassinés (Mammeri, Matoub …) et vous faisiez le tapis rouges aux orientaux et leurs ‘’oulama’’ rétrogrades et sectaires.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où la machine de guerre Algérienne faucha plus de 128 jeunes CIVILES Kabyles et blessé plus de 5000 autres et vos concitoyens Algériens avaient hurlé leur empathie pour un drame en Palestine mais se sont tus pour ce qui se passait ‘’ Fi BLAD Leqbayel’’.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où, vous Si Ahmed, vous receviez officiellement pour avis, pour partage d’opinions, pour écoute, pour pourparlers un terroriste qui quelques mois avant, avoua sur un média lourd de votre Algérie avoir de ses propres mains ‘’ achevé un soldat agonisant et gardé à ce jour sa Kalachnikov ….’’

Vous devriez prier pour que l’État Kabyle soit installé plus vite que celui planifié par votre invité terroriste Mezrag et son Daesh, car dans une Kabylie libre, Vu3ednan et ses enfants seront … libres … et sauront peut-être aussi pardonner les égarés.

Votre Algérie est détruite de vos mains, le jour où, votre patron avait bradé ‘’Enazaha lwatania’’ en allant se soigner à maintes reprises au Val-de-Grâce, chez ‘’Hizb Franssa …’’ …Décidément, Abdelkader el Mali, votre patron, est de la même couvée que son aïeul Abdelkader, l’émir !

Si Ahmed, votre Algérie colonise ma Kabylie.
Si Ahmed, nos parents se sont sacrifiés car ils refusaient de devenir Français. Pensez-vous réellement que la Kabylie va accepter de devenir arabe ?

Alla a Si Ahmed, la Kabylie est en marche :

Désormais, la Kabylie et le peuple Kabyle ne réclament plus, ils se servent, ils sont chez eux.

Désormais, pour nous Kabyles, exhiber des papiers ‘’d’identités’’ Algériens, frappés de deux langues de nos oppresseurs, nous est insupportable et c’est pour cela qu’on se donne le droit de s’établir des cartes d’identité Kabyle.

Désormais, le drapeau de Messali Lhadj, qui a combattu nos aïeux nationalistes Kabyles et qui ne cessent depuis 1962 de hausser son niveau de violence envers tout ce qui est Kabyle, n’est plus le nôtre.

Désormais, l’État Algérien implanté en Kabylie depuis 1962 et qui fonctionne pire que le colonialisme Français pour nous éradiquer nous est insupportable. Il sera alors démonté pour que nous renaissions éternellement libres et rester éternellement Kabyles.

Désormais, aucune loi, aucune structure ne pourra aliéner notre droit imprescriptible de vivre dans un Pays géré par un État Kabyle faits par des Kabyles pour des Kabyles, à notre image.

Désormais, les Kabyles et la Kabylie ont démonté, analysé le piège Algérien.

Désormais, au moment même où vous faisiez votre discours de haine et d’anathèmes, les Kabyles et la Kabylie ont scruté les mécanismes mortels de ce piège Algérien.

Désormais, nous avons la clé pour le neutraliser. Il ne broyera plus les meilleures portées des mères de la Kabylie et du pays Kabyle.

Nous aurons, et c’est une question juste de temps, un État Kabyle. Ceci est une certitude de l’Histoire, ni vous, ni votre employeur, ni aucune force n’entamera cette marche. La Kabylie est et restera debout.

Les Kabyles sont en marche. Le piège Algérien je vous le redis est neutralisé.

Est venu le moment de construire la Kabylie et son ÉTAT.

Vive la Kabylie indépendante !

Vive le peuple kabyle !

Gloire aux fils et filles libres de Kabylie !

U Ya3qov Muhand

SIWEL 191110 OCT 15




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu