Un astéroïde passera entre la Terre et la Lune mardi prochain

04/11/2011 - 16:15

TUCSON, ARIZONA (SIWEL) — La semaine prochaine, un astéroïde géocroiseur de la taille d'un porte-avions frôlera la Terre, son orbite sera inférieure à celle de la lune. La dernière fois qu'un objet de cette taille s'était rapproché de la Terre, c'était en 1976, et d'après la NASA, cela ne se reproduira pas avant 2028.


Animation de la trajectoire de l'astéroïde 2005 YU55 par rapport à l'orbite de la Terre et la Lune les 8-9 novembre 2011. (Crédit photo : NASA/JPL-Caltech)
Animation de la trajectoire de l'astéroïde 2005 YU55 par rapport à l'orbite de la Terre et la Lune les 8-9 novembre 2011. (Crédit photo : NASA/JPL-Caltech)
Mardi 8 novembre vers 23H28 GMT, l'astéroïde géocroiseur 2005 YU55 passera à 325 000 km de la Terre, soit une distance inférieure à la distance Terre-Lune qui est de 384 403 km. Le lendemain matin, mercredi 9 novembre à 07H13 GMT, l'astéroïde passera à 239 000 km de la Lune.

L'astéroïde, désigné 2005 YU55, fut découvert le 28 décembre 2005 par l'astronome Robert S. McMillan à l'observatoire Steward, sur le mont Kitt Peak, situé dans l'état américain de l'Arizona, avait été classé parmi les "objets potentiellement dangereux», car il va raser la Terre à 0,8 fois la distance lunaire.

Ce n'est que le 22 avril 2010 qu'il a été retiré de la liste de Sentry, la système de sentinelle automatisé de prévision de collisions des astéroïdes avec la Terre qui calcule les orbites des astéroïdes géocroiseurs et catalogue les impacts éventuels prévisibles sur les 100 prochaines années.

Des astéroïdes croisent fréquemment les orbites de la Terre ou de son satellite naturel, la Lune, mais le 2005 YU55 est remarquable pour ses dimensions : 400 mètres de diamètre et son orbite étant l'intérieur de l'orbite de la lune, cela offrira aux astronomes du monde entier la une occasion rare d'étudier un astéroïde aussi lourd.

Vue de profil du passage de l'astéroïde par rapport à la Terre et la Lune (Infographie : SIWEL)
Vue de profil du passage de l'astéroïde par rapport à la Terre et la Lune (Infographie : SIWEL)
Des experts ont calculé que si un astéroïde de cette taille venait à frapper la Terre, cela provoquerait une explosion de 4000 mégatonnes (MT) - la bombre qui a explosé à Hiroshima avait une puissance d'environ 15 kilotonnes (KT)-, un séisme de magnitude 7.0, et s'il tombait en mer, cela formerait un tsunami dont les vagues atteindraient 21m de haut et qui se propagerait dans les 100km autour du point d'impact.

Le 23 octobre dernier, un satellite allemand, ROSAT (Röntgensatellit), dont la taille avoisine celle d'un monospace, avait fait son entrée dans l'atmosphère au dessus de la baie du Bengale, dans l'océan Indien.

En septembre dernier, un satellite de la NASA, l'UARS (Upper Atmosphere Research Satellite), au format "autobus" de 10 mètres de long par 3 de large pesant près de six tonnes (5900 kg), est tombé dans l'océan Pacifique Sud.

wbw
SIWEL 041615 NOV 11



Kabylie | Algérie | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech