URGENT : l'ancien président algérien, Chadli Bendjedid est décédè, aujourd'hui, à l'âge de 83 ans

06/10/2012 - 16:06

ALGER (SIWEL) — L'ancien président algérien Chadli Bendjedid est décédé, aujourd'hui 06 octobre à 16h , à l'hôpital militaire Aïn Naâdja, à Alger, à l'âge de 83 ans.


URGENT : l'ancien président algérien, Chadli Bendjedid est décédè, aujourd'hui, à l'âge de 83 ans
Chadli Bendjedid n'est plus. Admis en urgence à l'hôpital militaire d'Alger, l'ancien président algérien a rendu l'âme ce matin. Il souffrait d’une pathologie rénale. Outre une pathologie d’insuffisance rénale chronique, l’ancien chef de l’Etat serait souffrant également d’un cancer de la prostate avancé. Des maladies graves qui l’avaient déjà amené à plusieurs reprises à faire des déplacements en urgence vers des hôpitaux en France et en Suisse, à la recherche des soins appropriés dont les deux derniers ont été effectués en janvier et mai 2012.

Chadli Bendjedid est né le 1er juillet 1929 à Sebaâ, dans la commune de Bouteldja, dans la région d'El-Taref. Militaire de carrière, membre du conseil de la Révolution de juin à juillet 1965, son accession à la magistrature suprême est décidée par un conclave militaire ainsi il fut le troisième président de la République algérienne , du 7 février 1979 jusqu'à sa démission le 11 janvier 1992. Il fut aussi ministre de la Défense du 8 mars 1979 au 25 juillet 1990. De plus, il a été président du Front de libération nationale durant son mandat à la présidence de la République.

Pour rappel, M. Bendjedid vient de publier ses Mémoires aux éditions Casbah, où ses témoignages devraient être publiés le 1er novembre prochain, coïncidant avec le 58e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale.

Chadli Bendjedid est responsable de la répression des manifestants d'avril 80. Il est à l'origine de l'emprisonnement de plusieurs militants kabyles. sous son règne, l'Algérie a connu les pires années de pénuries alimentaires. Il est aussi à l'origine de l'autorisation des partis islamistes intégristes comme le FIS et la répression d'octobre 1988. Ironie du sort, Chadli est mort un mois d'octobre.

aai
SIWEL 061609 OCT 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche