URGENT/ Violents Affrontements en ce moment même entre le MUJAO et le MNLA

27/06/2012 - 13:33

Gao (SIWEL) — De violents affrontements se déroulent en ce moment même entre le MNLA (Touaregs) et le Mujao (Arabes)


PH/DR/lefaso
PH/DR/lefaso
Selon nos sources basées à Gao, en ce moment même, les combattants touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) affrontent les djihadistes arabes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Au moment où nous rédigeons ces lignes, le bilan des affrontements serait de 2 morts du côté du MNLA et de plusieurs du côté du Mujao, en plus de plusieurs dizaines de blessés des deux cotés.

Ces affrontements font suite au mystérieux assassinat d’un citoyen de Gao, avant-hier, et à la manifestation qui s’est déroulée hier toujours à Gao pour réclamer le départ des groupes armés. Toujours selon nos sources, la manifestation de Gao serait l’œuvre des djihadistes du Mujao qui tentent de soulever la population de Gao contre le MNLA, seul mouvement dans l’Azawad qui prône un Etat indépendant, démocratique et laïque ; confirmant ainsi la déclaration faite hier, par M. Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, notamment par ces propos « La manifestation organisée aujourd’hui à Gao, en direction du gouvernorat où siège le CTEA, était entièrement sous le contrôle de ces groupes armés, ce qui donne un aperçu des motivations réelles des initiateurs de la marche ». « Nous savons qu’il y a une coalition internationale contre la libération de l’Azawad et nous savons aussi que tous les moyens seront utilisés pour cela, quitte à faire assassiner les populations ou encore à imposer la charia aux populations civiles qui ont courageusement exprimé leur refus catégorique des groupes islamistes présents sur le territoire de l’Azawad ». (source Tamurt.info)


Toujours est-il que très tôt dans la matinée d’aujourd’hui, les unités du MNLA basées à Gao ont encerclé une quinzaine de véhicules du Mujao en leur demandant de quitter sans délai la ville de Gao. Les djihadistes du Mujao ont refusé et ont ouvert le feu sur les unités du MNLA qui n’ont pas eu d’autre choix que de riposter faisant plusieurs morts et blessés dans les rangs du Mujao. Les djihadistes du mouvement intégriste se sont retranchés dans leur base et sont encore maintenant aux prises avec les unités du MNLA décidées à leur faire quitter la région de Gao.

Nous reviendrons très prochainement sur cette information

zp
SIWEL 271333 JUIN 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu