URGENT / Un groupe de jeunes kabyles arrêtés à la maison de la culture pour possession de drapeaux kabyles (Actualisé)

29/06/2016 - 01:59

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Un groupe de six jeunes kabyles a été traqué par la police coloniale algérienne puis arrêtés à la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. Les services répressifs les ont arrêtés juste parce qu'ils avaient en leur possession des drapeaux kabyles.


C'est l'un des six jeunes qui a pu échapper aux agents du colonialisme algérien arabo-islamique qui a contacté le Centre d'alerte kabyle récemment mis en place par le Mouvement souverainiste kabyle et placé sous la responsabilité de Boussad Becha.

Ces jeunes étaient venus de Ain Zawiya pour assister au gala animé aujourd'hui à la maison de la culture de Tizi-Ouzou par le chanteur kabyle Ali Amrane ...

Ils étaient relâchés aux environs de 5h du matin après avoir subi un long interrogatoire.

Leur liberation a été le résultat de la mobilisation des militants du MAK qui se sont rassemblés devant le commissariat central de Tizi Ouzou sous la houlette d'Abdelkader Ould Abdeslam et Slimane Kadi, respectivement présidents du conseil régional et du conseil universitaire.



bb/zp,
SIWEL 290159 JUN 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche