URGENT / Risques d'émeutes à At-Wagnun après que la population ait tenté d'imposer le meeting

07/07/2016 - 20:54

AT-WAGNUN (SIWEL) — Les citoyens de Wagnun sont furieux que la police algérienne ait procédé à l'arrestation d'une partie du staff du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK). Ils ont essayé d'imposer le meeting du Mouvement souverainiste kabyle et ont voulu donner la parole au président du MAK qui est arrivé sur place après avoir été relâché.


URGENT / Risques d'émeutes à At-Wagnun après que la population ait tenté d'imposer le meeting
Mais la police coloniale, en surnombre sur les lieux, est intervenu pour les en empêcher provoquant ainsi le courroux des At-Wagnun, connus pour ne pas badiner avec l'honneur kabyle. La situation est en train de dégénérer gravement et des émeutes violentes risquent à tout moment d'éclater. Le président du MAK, accompagnés du président du conseil régional, Belkacem Ould Abdeslam, a été évacué en urgence par la population locale vers de lieux plus sures.

Enfin, il est à signaler que la famille militante du MAK a été libérée au grand complet : Djafar khenane et Farid Amrani, deux militants des At-Wagnun viennent d'être à leur tour libérés.

La tension qui a baissé de plusieurs crans après la libération des derniers militants, demeure cependant à At-Wagnun

cdb/zp,
SIWEL 072054 JUI 16

URGENT / Risques d'émeutes à At-Wagnun après que la population ait tenté d'imposer le meeting



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu