URGENT/ Répression en Kabylie : La police algérienne libère quelques militants du MAK

10/03/2013 - 18:35

TIZI-WEZZOU (SIWEL) — La police algérienne a procédé à la libération de quelques militants du MAK, détenus depuis ce matin. Néanmoins, Bouaziz Ait Chebib, Hassiba Abassène et Ahcène Cherifi ont été maintenus en isolement et sont encore entre les mains des services de répression


Hassiba Abassène et Bouaziz Ait Chebib. PH/DR
Hassiba Abassène et Bouaziz Ait Chebib. PH/DR
Les services de répression du régime algérien ont libéré, depuis quelques temps, quelques militants du MAK, arrêtés, pour rappel, ce matin, lors du rassemblement qu'a initié le mouvement à Tizi-Wezzou.

Boussaad Becha, cadre du MAK nous a informé que tous les militants arrêtés ont refusé, d'abord de signer les PV des auditions et ont même refusé de répondre aux questions des policiers en arabe. " Je ne peux répondre dans une longue qui n'est pas la mienne à des questions de policiers zélés. Je n'ai répondu qu'en kabyle", a-t-il estimé. Il a ajouté que tous les militants du MAK ont présenté leurs cartes d'identité kabyle à la place de la carte algérienne.

Il a informé que seuls Bouaziz Ait Chebib, président du MAK, Hassiba Abassène et Ahcène Cherifi, cadres du MAK, sont toujours en détention au commissariat de la ville de Tizi-Wezzou.

Notre interlocuteur a informé que Bouaziz ait Chebib a été maintenu en isolement durant toute la journée, où il a subit plusieurs interrogatoires.

aai
SIWEL 10 1835 MARS 13





Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu