URGENT / L’Anavad appelle le peuple kabyle à la mobilisation pour que les élites kabyles arrêtées soient libérées très vite

07/07/2016 - 18:51

EXIL (SIWEL) — Suite à l'arrestation des membres de la direction du MAK, le président de l'Anavad, Mass. Ferhat mehenni appelle à la mobilisation générale du peuple kabyle pour exiger immédiatement la libération du staff de la direction du MAK.

"Devant la gravité de la situation, le président de l’Anavad, en concertation avec le Premier Ministre, M. Lhacene Ziani, a mis sur pied une cellule de crise.
Il enverra dans les heures qui suivent une lettre au Secrétaire Général de l’ONU, et d’autres courriers aux organisations internationales de défenses des droits humains pour leur intervention." Extrait du communiqué que nous publions ci-après dans son intégralité.


ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA


PRÉSIDENCE
MISE SUR PIED D’UNE CELLULE DE CRISE

ARRESTATION INACCEPTABLE DE MM.
BOUAZIZ AIT CHEBBIB, FARID DJENADI, NADIR CHELBABI ET BOUSSAD BECHA
HAUTS CADRES DU MAK


L’arrestation du président du MAK et de ses collaborateurs sur la route d’At Wagnun où ils devaient animer un meeting ce jeudi 07/07/2016 est inadmissible. Pendant que le pouvoir algérien amnistie des terroristes islamistes, il arrête les hommes de paix et de sagesses comme les cadres du MAK.

L’Anavad dénonce et condamne de toutes ses forces ces arrestations et exige la libération immédiate de ces hommes qui mènent le combat des Justes. Il n’acceptera jamais que la Kabylie soit sous domination d’un pouvoir colonial. Le peuple kabyle aspire à son droit à l’autodétermination et à s’autogouverner, à être libre. Ceux qui prennent la Kabylie pour leur colonie et les Kabyles pour leurs esclaves doivent savoir que la Kabylie ne leur pardonnera jamais leurs crimes contre elle.

Devant la gravité de la situation, le président de l’Anavad, en concertation avec le Premier Ministre, M. Lhacene Ziani, a mis sur pied une cellule de crise.
Il enverra dans les heures qui suivent une lettre au Secrétaire Général de l’ONU, et d’autres courriers aux organisations internationales de défenses des droits humains pour leur intervention.

Nous savons que le pouvoir algérien, par lâcheté, choisit toujours de réprimer en été pour bénéficier d’un moment de démobilisation.

L’Anavad appelle le peuple kabyle à la mobilisation pour que les élites kabyles arrêtées soient libérées très vite.

Exil, le 07/07/2016
M. Ferhat At S3id (MEHENNI)


SIWEL 071851 JUI 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche