Tuviret : non lieu pour les cadres de la direction de l’Education

13/07/2011 - 16:23

TUVIRET (SIWEL) — Les 34 cadres de l’académie de Tuviret placés sous contrôle judiciaire et mutés hors de la wilaya, car soupçonnés de conflits d’intérêt dans de nombreuses affaires, ont tous bénéficié d’un non lieu.


Alors que beaucoup attendaient des peines sévères comme l’avait demandé le procureur le 22 juin dernier, le verdict est tombé en annonçant un non lieu.

Un verdict inattendu et qui serait du à un vice de procédure. On annonce que le wali, une personne étrangère au Ministère de l’Education n’aurait pas du se porter partie civile dans les scandales ayant entachés le secteur de l’éducation en 2008 et 2009.

Après une procédure administrative et judiciaire, le Cnapest (Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique) joint par Siwel affirme qu’il exigera que les mis en cause rejoignent leurs postes d’origine ou que le Ministère de l’Education se porte partie civile et que la tutelle rende public les rapports d’enquêtes administratives sur les personnes incriminées dans ces affaires.

ab
SIWEL 131623 JUIL11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu