Tunisie : des islamistes attaquent une chaîne TV ayant diffusé Persepolis

09/10/2011 - 18:45

TUNIS (SIWEL) — Le siège tunisois de la télévision privée tunisienne Nessma sis à Montplaisir, 45 avenue Mohamed V, a été pris d'assaut par des centaines de salafistes, ce dimanche, suite à la diffusion, vendredi, du film d'animation Persepolis suivi d'un débat sur l'intégrisme religieux.


Les forces de l’ordre tunisiennes (Photo : TunisiNumérique)
Les forces de l’ordre tunisiennes (Photo : TunisiNumérique)
Le président de la chaîne, Nebil Karou, a déclaré : « Après la diffusion de Persepolis il y a eu des appels sur Facebook à brûler Nessma et à tuer les journalistes. Nous sommes habitués aux menaces mais ce qui est grave c'est que cette fois-ci ils sont passés aux actes. Nessma est la chaîne moderniste du Maghreb, on ne se laissera pas intimider et nous continuerons à diffuser les films qu'on veut. On n'a pas chassé une dictature pour revenir à une autre ».

Des dizaines de salafistes se sont rassemblés ce matin devant la salle des fêtes « Al Buraq » à Bab Saâdoun. « Les salafistes, rejoints ensuite par une centaine d'autres personnes, se sont dirigées vers Nessma pour attaquer la chaîne. Les forces de l'ordre sont intervenues et ont dispersé les assaillants », a annoncé, de son coté, le ministère de l'intérieur.

Le 23 octobre, les Tunisiens sont appelés à élire une assemblée constituante, un scrutin où les islamistes d'Ennahda sont considérés comme les grands favoris.

Dimanche, des affrontements entre policiers et manifestants islamistes ont eu lieu à Tunis lors d'une manifestation contre l'interdiction du voile intégral chez les femmes à l'université.

Quant à Persepolis, ce long métrage en noir et blanc d'animation français de Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi (réalisatrice française d'origine iranienne) sorti en France en 2007 et qui a obtenu le prix du jury du Festival de Cannes 2007, dont c'était la première diffusion en arabe dialectal tunisien, il sera de nouveau diffusé sur Nessma TV mardi soir.

La chaîne de télévision généraliste privée tunisienne Nessma a été inaugurée le 23 mars 2007, sous l'ère de Ben Ali, par le ministre chargé des Communications, Rafaâ Dekhil.Sa diffusion se fait pour l'instant exclusivement via satellite. Le capital de la société Nessma Entertainment est détenu à l'origine par le groupe publicitaire tunisien Karoui & Karoui World. Le 21 mai 2008, le groupe annonce l'entrée dans le capital de la chaîne des groupes italien Mediaset de Silvio Berlusconi et tunisien Quinta Communications de Tarak Ben Ammar à hauteur de 25 % chacun.

wbw
SIWEL 091845 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu