Tunisie : Ennahda propose son numéro deux pour diriger le futur gouvernement

27/10/2011 - 04:30

TUNIS ( SIWEL) — Le parti islamiste Ennahda a choisi mercredi son secrétaire général Hamadi Jbeli comme candidat au poste de Premier ministre du nouveau gouvernement que doit former l'Assemblée constituante.


Hamadi Jbeli, Secrétaire général d'Ennahda (PHOTO: DR)
Hamadi Jbeli, Secrétaire général d'Ennahda (PHOTO: DR)
« Le secrétaire général du parti qui remporte la majorité aux élections, dans toutes les démocraties du monde, occupe le poste de chef de gouvernement », déclare Hamadi Jbeli dans une interview accordée à l'agence tunisienne de presse TAP.

Ennahda, sur la base de ses propres chiffres, dit avoir obtenu plus de 40% des 217 sièges de l'Assemblée constituante qui rédigera la future Constitution tunisienne et nommera donc un nouveau gouvernement de transition avant des élections prévues fin 2012 ou début 2013.

Les résultats partiels déjà diffusés par les autorités attestent de l'avance prise par le parti qui se réclame d'un islam modéré: à ce stade, Ennahda est assuré de 53 sièges. Son principal concurrent, le Congrès pour la république de Moncef Marzouki, n'obtient que 18 sièges.


Ennahda, qui s'applique à rassurer les tenants de la laïcité et le monde des affaires, inquiets à la perspective d'une accession des islamistes au pouvoir, n'exclut pas que le poste de chef de l’État soit proposé à l'actuel chef du gouvernement de transition, Béji Caïd Essebsi.

cc
SIWEL 270430


Tags : Ennahda, Tunisie



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu