Troublantes similitudes entre l'assasinat d'Albert Ebossé et de Matoub Lounès

24/08/2014 - 15:30

TIZI-WEZU (SIWEL) — Devant les faits et les circonstances entourant les deux crimes, la question se pose légitimement quant à l'implication du pouvoir algérien dont les officines et leurs différents clans n'ont que la Kabylie, dont la population est politiquement mûre, comme moyen de pression entre eux pour que chacun marque l'étendue de ses prérogatives dans la gestion de l'état voyou qu'est l'Algérie.


Albert Ebossé entamant l'entrée du tunnel desservant les vestiaires (PH/DR)
Albert Ebossé entamant l'entrée du tunnel desservant les vestiaires (PH/DR)
Le 25 juin 1998, pour le Kabyle de la rue, l'assassinat de Matoub par le pouvoir algérien, grâce à l'aide de relais locaux, sur une route le ramenant à son village, avait pour but de mettre la Kabylie à feu et à sang, pour départager les clans en lutte pour prendre le pouvoir en Algérie, preuve en est que dans la foulée, le président Zeroual avait été démissionné, et Bouteflika avait été rappelé pour lui succéder...

Le 23 août 2014, le pouvoir algérien, au lendemain du rempillement de Bouteflika, malade, pour un 4ème mandat étant toujours aux abois, le système ne pouvant couvrir plus longtemps le vide au sommet de l'état que représente l'absentéisme de leur poulain, il leur fallait donc un nouvel électrochoc et dans ce cas, c'est toujours par la Kabylie que cela devrait se passer...

Ainsi, quoi de mieux que de toucher au club phare de la Kabylie, la JSK qui est le symbole de tout un peuple, et pour encore marquer plus les esprits, qui de mieux qu'Albert Ebossé, adulé par les supporters kabyles, lui qui les a renoués avec le goût des victoires d'antan, en devenant le meilleur buteur du championnat algérien de la Ligue 1 avec 17 réalisations la saison dernière... en l'assassinant, toujours avec l'aide des relais locaux du pouvoir, et porter atteinte à l'honneur de la Kabylie dont l'art de l'hospitalité et la maîtrise de soi sont portés si loin qu'ils sont devenus des principes immuables et intangibles de la société kabyle.

wbw
SIWEL 241530 AOU 14



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu