Trois travailleurs humanitaires européens enlevés en Algérie

23/10/2011 - 14:30

TINDOUF (SIWEL) — Des officiels européens annoncent que trois travailleurs humanitaires, deux Espagnols et une Italienne ont été kidnappés dans la nuit de samedi à dimanche, dans le camp de réfugiés "Rabuni" situé près de Tindouf, dans l'ouest de l'Algérie.


Le camps de réfugiés sahraouis "Rabuni", près de Tindouf, Algérie. (Photo : Google)
Le camps de réfugiés sahraouis "Rabuni", près de Tindouf, Algérie. (Photo : Google)
Selon un témoin espagnol interrogé par la radio espagnole Cadena Ser, l'une des trois personnes enlevées pourrait avoir été blessée dans l'opération, menée dans la nuit de samedi à dimanche. « C'était en tout cas un commando bien préparé, ils savaient très bien ce qu'ils avaient à faire », a ajouté Juan Bedialauneta, qui se trouvait dans le même camp.

Le ministère espagnol des Affaires étrangères a affirmé dimanche que l'enlèvement s'est produit dans le campement « Rabuni » dans la wilaya de Tindouf, une zone habitée par des réfugiés du Sahara occidental, territoire dont le contrôle est un litige entre le Maroc et l'Algérie. Le Maroc proposant que le Sahara occidental serait une région autonome au sein du Royaume et l'Algérie, propose que la RASD (République arabe sahraouie démocratique) soit indépendante.

Amar Belani, porte‑parole du ministère des Affaires étrangères algérien, a confirmé l'information de cet enlèvement mais déclare ne pas avoir d'informations, dans l'immédiat, au sujet de l'identité ou les motivations des ravisseurs, et ne dispose d'aucune indication sur une éventuelle demande de rançon.

wbw
SIWEL 231433 OCT 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche