Tripoli : le CMA organise une conférence international sur le droit constitutionnel Amazigh en Libye

08/01/2013 - 22:05

TRIPOLI (SIWEL) — Le Congrès Mondial Amazigh organise à Tripoli une conférence internationale sur le droit constitutionnel Amazigh en Libye. La conférence, qui rassemblera de nombreux représentants des mouvements Amazighs, des représentants d'organismes internationaux et des représentants du parlement Libyen, coïncidera avec la célébration de Yennayer (Nouvel an Amazigh) et se déroulera sur 3 jours, les 11, 12 et 13 janvier, dans la capitale libyenne.


Affiche du Mouvement culturel Amazigh d'Adrar n Infusen.PH/DR
Affiche du Mouvement culturel Amazigh d'Adrar n Infusen.PH/DR
La conférence internationale sur le droit constitutionnel Amazigh en Libye aura pour thème central la nécessité d'officialiser Tamazight dans la Constitution libyenne dans ses dimensions culturelle, linguistique, et identitaire. Les travaux de la conférence s'appuieront, entre autres, sur les expériences des Nations plurielles qui ont réussies mais aussi sur celles qui ont échoué. La conférence aura ainsi pour but de démontrer aux dirigeants de la nouvelle Libye les avantages d'une officialisation pleine et entière de Tamazight, langue, culture et identité.

Au cours de cette conférence, le Congrès mondial Amazigh demandera l'officialisation de la langue Amazigh dans la Constitution libyenne au même titre que la langue Arabe. Outre la participation du Congrès mondial Amazigh (CMA), de même qu'un grand nombre de militants du mouvement Amazigh de Libye, participeront à cette conférence internationale des représentants des plusieurs organisations et organismes internationaux, des représentants du gouvernement libyen, des membres du Congrès national libyen, des représentants des missions diplomatiques en Libye et un grand nombre de militants des mouvement Amazigh d'Algérie, de Tunisie, du Maroc et du Sahel ainsi que des représentants de plus de 40 pays.

D'autre part, le Comité d'organisation de la conférence a d'ores et déjà diffusé un communiqué dans les régions Amazighes de Libye comprenant un certain nombre d'options alternatives en cas de non officialisation de la langue Amazight dans la Constitution libyenne. Parmi ces options on retrouve: la désobéissance civile, la fermeture des ports a la portée des régions amazighes, le blocage de l'approvisionnement en pétrole, la non utilisation de la langue arabe dans les régions Amazighes, la démission des représentants amazighs du Parlement, le retraits de toutes les institutions affiliées au pouvoir et la revendication d'un état fédéral ou d'une autonomie des régions Amazighes.

Enfin, en marge de la conférence, le Congrés Mondial Amazigh organisera, toujours à Tripoli, un grand concert le 12 Janvier 2013 pour célébrer le nouvel an Amazigh : Yennayer 2963. Parmi les artistes annoncés, il y aura Khaled Aazari, Bambino, Dania Ben Sassi, Asma Bin Saeed et Takfarinas.

zp,
SIWEL 082205 JAN 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu