Tizi-Wezzu : Les occupants des bidonvilles d’Assif At Aissi ferment la RN 12

06/10/2013 - 15:21

ASSIF-AT-AISSI (SIWEL) — Plusieurs personnes, issues des bidonvilles jouxtant Assif At Aissi ont procédé, ce matin, à la fermeture de la RN 12.
Ils protestaient contre leur condition de vie dans ces bidonvilles. « Nous voulons des logements pour nos familles », ont indiqué quelques manifestants à Siwel.


Les manifestants réclament le droit au logement. PH/DR
Les manifestants réclament le droit au logement. PH/DR
Sur place, des pneus en feu, des troncs d’arbres et de tas d’objets métalliques ornent la chaussée, provoquant ainsi, une interminable file de voitures. Les voyageurs ont été obligés de faire une dizaines de kilomètres à pied pour rejoindre la ville des Genêts. « Le wali nous a promis dans le cadre de résorption de l’habitat précaire en 2011, mais rien n’est venu depuis », dénonce un manifestant.

A rappeler que ces familles qui se sont installées à Assif At Aissi depuis les années 80 sont venues de plusieurs régions du pays. Au début, il était question de les « placer » à la nouvelle-ville de Tizi-Wezzu. Les autorités de l’époque les ont ignorés. Quelques décades plus tard, vu la précarité dans laquelle ils vivent, ces bidonvilles constituent une source de violence, de délinquance et de toutes sortes de fléaux.

dm
SIWEL 06 1521 OCT 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche