Tizi-Wezzu : Le professeur de Tamazight agressée à Draâ Ben Khedda

05/02/2016 - 17:49

TIZI-WEZZU (SIWEL) — C'est aussi inédit que scandaleux ce qui s'est passé au technicum Saïd Fathi de Draâ Ben Khedda, à une dizaine de km du chef-lieu de Tizi-Wezzu. L'après-midi du mardi dernier, des élèves de terminale, série lettres, ont carrément perturbé le cours de Tamazight qui leur est dispensé depuis la rentrée scolaire...


Tizi-Wezzu : Le professeur de Tamazight agressée à Draâ Ben Khedda
En effet, au moment d'écrire au tableau, ce professeur, une demoiselle, a reçu des boules de papier, des peaux d'orange et autres objets sur le dos. Agacée, elle porta plainte à la surveillance. Cette dernière, dans l'impossibilité de retrouver les fauteurs a renvoyé toute la classe. Le lendemain, mercredi, une réunion est organisée pour discuter de ce cas précis.

Le jour d'après, le jeudi, de peur de sanctions contre ces élèves, un mouvement de soutien eut lieu et certains élèves passent à autre chose. Une action jamais vécue dans un établissement scolaire en Kabylie et à fortiori avec des élèves de terminale, qui ont le bac en ligne de mire mais dont l'épreuve de tamazight est évidemment exclue.

Ainsi, jeudi un groupe d'élèves a allumé des fumigènes dégageant des fumées toxiques et deux lycéennes ont dû être évacuées à la polyclinique de la ville de Mirabeau.

Avec l'arabisation à marche forcée et les déplacements de populations, les grandes villes de Kabylie sont en passe de devenir carrément anti-kabyle.

dk,
SIWEL 051749 FEV 16



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu