Tizi-Ouzou : plusieurs routes coupées par des contestataires

07/03/2011 - 15:24

TIZI-OUZOU (Siwel) — La wilaya de Tizi-Ouzou vit, depuis plusieurs semaines, au rythme d’incessants mouvements de contestation qui illustrent la mal vie qui caractérise le quotidien des gens de cette région. Il ne se passe pas un jour sans qu’un blocage de route ou un sit-in de protestation ne soit signalé.


Scène d'émeute et route barricadée à Tizi-Ouzou (PH : Siwel)
Scène d'émeute et route barricadée à Tizi-Ouzou (PH : Siwel)
Les sinistrés de la piscine olympique bloquent la route de Boukhalfa

Après les citoyens d’Azazga, Frikat et ceux d’Issiakhen Oumedour, ce sont les sinistrés de la piscine olympique de fermer ce matin, lundi, l’axe routier reliant le chef-lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou à la banlieue ouest Boukhalfa.

Cet axe est fermé depuis ce matin lundi, au niveau du carrefour donnant sur les localités de Tala Allam et Boukhalfa, a constaté Siwel. L’action de protestation est initiée par le collectif des sinistrés de la piscine olympique qui revendiquent, selon des déclarations faites à Siwel, le « recasement des 14 familles sinistrés du séisme du 21 mai 2001 » logées à l’intérieur de la cité de la piscine olympique.
Selon les témoignages recueillis, le chef de daïra de Tizi-Ouzou a promis hier de « faire le déplacement sur les lieux » sans pour autant concrétiser ses promesses. Raison pour laquelle, expliquent les citoyens en colère, ils ont décidé de renouveler leur action de protestation aujourd’hui.


Les jeunes ferment les routes au boulevard Stiti et à la Citée des corbeaux

Les habitants des cités longeant le boulevard stiti ont procédé ce matin à la fermeture de l’axe routier menant au centre ville de Tizi Ouzou ainsi que le carrefour donnant sur la nouvelle ville. Selon des declarations recueillis par Siwel auprès des citoyens en question, ces derniers demandent « l’amélioration de leurs cadre vie » à travers l’aménagement de leurs cités respectives.

A la cité des corbeaux, les jeunes ont procédé, dès la matinée d’aujourd’hui 07 mars, à la fermeture des routes qui mènent à leur quartier avec divers objets hétéroclites.

tt
SIWEL 7 1526 MAR 11



Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu