Tizi-Ouzou : ouverture du Festival du film amazigh depuis hier

26/03/2012 - 11:52

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le coup d’envoi des activités de la 12ème édition du Festival culturel national du film amazigh (FCNFA) a été donné hier à la Maison de la culture Mouloud Mammeri et sera l'hôte jusqu'au 28 mars de Drâa Lmizan, Iazzuguen, At Yirathen et Azeffoun. La cérémonie d’ouverture avait été organisée la veille au théâtre régional Kateb Yacine.


Abderrahmane Bouguermouh honoré au FCNFA (PH/DR)
Abderrahmane Bouguermouh honoré au FCNFA (PH/DR)
Plusieurs activités étaient au programme d'hier. La maison de la culture a abrité durant la matinée la projection de trois films : « Bouboule et la galerie des mémoires » de Tarik Ait Menguellet, « Peut être un jour  » de Mokhtar Dahmani, « Uzzu » de Sonia Ahnou et enfin « Agerruj n Teẓgi » de Katia Saib. Au siège de la radio de Tizi-Ouzou, une journée d’étude sur le doublage en Kabyle a été organisée. Dans l’après midi, d’autres projections étaient au menu notamment « Ccnu-id Tamurt n Legbayel » de Ramdane Iftini-Samy, « Amour clandestin » de Wamar Kacimi et « Akermus » de Louhab Akim.

Abderrahmane Bougarmouh honoré
L’illustre cinéaste Abderrahmane Bouguermouh a été honoré avant-hier soir lors de l’ouverture officielle du festival. En plus d’un Olivier d’or symbolique remis par les responsables du festival du Film amazigh, l’Office national des droits d’auteurs (ONDA), a remis un cadeau a titre honorifique à l’un des précurseur du cinéma kabyle.

Le cinéma Libyen à l’honneur
Après l’Irlande en 2005, le Liban en 2007, la suisse en 2008, l’Iran en 2009, la Roumanie en 2010, la Corse en 2011, le cinéma libyen est à l’honneur cette année au Festival du film amazigh. Une délégation composée de cinéastes, d’artistes, de journalistes notamment de IBRAREN TV est à Tizi-Ouzou depuis avant-hier. Elle a projeté hier soir deux films en avant première mondiale : un court métrage de 11 minutes intitulé « Partage », et un film d'animation intitulé « Djouha ».

Carte blanche pour le Pérou
Egalement invité du FCNFA, le Pérou, représenté par César Galindo qui présentera trois films : « C’est ça la démocratie pour nous », « La chanson de la vie » et « Le dieu des Andes ».

Des ateliers pour les enfants
Des ateliers de formation sont organisés en marge de ce festival. Les meilleurs élèves du concours de langue kabyle organisé par l’Association des enseignants de Tamazight de Tizi-Ouzou sont depuis hier en stage à Tigzirt. Le projet vise la réalisation d’un film d’animation par des enfants scolarisés dans l’enseignement moyen.

tt
SIWEL 261152 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu