Tizi-Ouzou : ouverture de la 5ème édition du Salon « Djurdjura » du couscous

05/04/2012 - 07:47

TIZI-OUZOU (SIWEL) — La cinquième édition du Salon « Djurdjura » du couscous traditionnel, organisée par la Direction de la Culture, s'est ouverte mercredi à Tizi-Ouzou.


Femmes roulant le couscous (PHOTO :  DR)
Femmes roulant le couscous (PHOTO : DR)
La cérémonie d'ouverture de cette manifestation sur l’esplanade de la maison de la Culture, a été marquée par des séances de démonstration de la préparation du couscous roulé à la main dans de grandes écuelles
façonnées avec de l’argile.

Cette édition se déroule sous le signe de « Accueil du printemps », en référence aux différents légumes de saison utilisés dans la préparation de la variante kabyle du couscous traditionnel.

Cette manifestation culinaire voit la participation des wilayas d’Alger, Skikda, El Oued, El Bayadh, Constantine, Tamanrasset et autres régions d'Algérie. Ces régions sont invitées, trois jours durant, à faire connaître leurs recettes de ce met..

« Seksou » de Kabylie, « T’aam » de Tamanrasset, « Lemziat » de Constantine, « Mesfuf  » d’El Bayadh, sont, entre autres, les variantes de couscous qui seront offerts à la dégustation.

Au-delà de son aspect festif, cette manifestation se veut « une fenêtre ouverte sur le couscous et ses variantes régionales » fera remarqué Mme Megari Malika, gérante de l’entreprise "Couscous El Gherbal", co-organisatrice de la manifestation, soulignant aussi que « ce Salon vise à perpétuer cette tradition millénaire du couscous roulé à la main, selon des rituels du terroir, afin de préserver ce legs ancestral contre la concurrence des fabriques industrielles du couscous ». Les efforts déployés en ce sens par les femmes de la fabrique artisanale « Couscous El Gherbal », basée à Boghni, au sud de Tizi-Ouzou, leur ont permis d'être récompensées 3 fois de suite en recevant le premier prix national du couscous traditionnel aux Salons de Mila (2006) et d’Alger (2007 et 2008).

La fabrique artisanale « Couscous El Gherbal » vient de décrocher un marché en France pour l’exportation de son produit, confirmant ainsi la dynamique du produit artisanal kabyle.

cc/bbi
SIWEL 050810 AVR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu