Tizi-Ouzou : marche des étudiants du pôle universitaire Tamda II le 28 novembre

27/11/2011 - 13:05

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les résidents du pôle universitaire Tamda II de Tizi-Ouzou ont dénoncé dimanche « l’état chaotique » de leur résidence, cela d’un point de vue sécuritaire, sanitaire et sociopédagogique, tout en relevant le manque d’infrastructure d’hébergement.


Marche des étudiants contre l'insécurité à Tizi-Ouzou le 10/03/2011 (PH/TT-SIWEL)
Marche des étudiants contre l'insécurité à Tizi-Ouzou le 10/03/2011 (PH/TT-SIWEL)
Les rédacteurs de la déclaration ont relevé l’absence d’une clôture « ce qui permet aux extras universitaires de s’introduire à l’intérieur de la cité et intimider les étudiants ».

Une cité isolée du milieu urbain ne disposant pas d’une infirmerie, ni d’une ambulance. « Les pavillons ne disposent pas de chaufferie permanente, ce qui cause des désagréments énormes aux étudiants notamment en cette saison, hivernale », écrivent les résidents qui ajoutent que leur cité « connait un manque d’encadrement pédagogique et l’absence d’un autre restaurant, ce qui engendre un dysfonctionnement total ».

Face a cette « avalanche de problèmes » et « la fuite de responsabilité observée chez la direction de la cité, la direction des œuvres universitaires, la wilaya ainsi que la tutelle », les étudiants ont décidé d’observer une marche pacifique demain lundi au chef-lieu de la wilaya.

Par ailleurs, les résidents de la cité Tamda II de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou ont dénoncé « la propagande lancée par la télévision algérienne » ENTV en « projetant une mascarade qui met en scène un reportage monté de toutes pièces, avec la complicité de la direction de la cité afin de donner une image inexistante et idéaliste de la cité en évitant bien sûr de filmer le véritable décor qui est une cité en chantier ».

tt
SIWEL 271315 NOV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche