Tizi-Ouzou : marche des étudiants de Tamda contre l’insécurité

27/02/2011 - 16:56

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Des centaines d’étudiants du pôle universitaire de Tamda (université Mouloud Mammeri) ont de nouveau marché dans la ville, aujourd’hui, pour exiger : « la sécurisation du pôle universitaire de Tamda ».


Archives : marche de la Coordination locale des étudiants à Tizi-Ouzou (Ph. A. Djoudi SIWEL)
Archives : marche de la Coordination locale des étudiants à Tizi-Ouzou (Ph. A. Djoudi SIWEL)
La marche s’est ébranlée aux environs de 13 h du campus ex-Habitat en direction du siège de wilaya.

Les étudiants ont brandi des banderoles sur lesquelles on pouvait, notamment, lire « sécurisez nos campus », et ont exprimé leur « ras-le-bol » quant à la « situation intenable » dans laquelle ils pataugent.

Dans des déclarations faites à Siwel, les étudiants ont dénoncé le « désengagement » des responsables par rapport à la prise en charge de leurs doléances. « Ils nous ont promis l’installation d’un poste de police pour sécuriser le pôle universitaire, à ce jour on continue à étudier dans un climat d’insécurité », raconte un étudiant, visiblement, remonté contre les autorités de wilaya.

Un autre étudiant estime que la communauté estudiantine « ne peut plus se contenter de promesses de l’administration ».

Selon les étudiants-marcheurs, le climat d’insécurité qui règne à Tamda est marqué par des agressions dont sont victimes les étudiants.

« Une étudiante a été agressée par trois étrangers au campus, au vu et au su des agents de sécurité, qui travaillent, pourtant, pour une société de gardiennage privée », raconte un étudiant membre du comité estudiantin à Siwel et d'ajouter que «la cité universitaire des garçons n’a même pas de mur de clôture ».

Les étudiants du pôle de Tamda, qui sont à leur troisième action de protestation du genre, ont également posé le problème du transport et de la couverture sanitaire inexistante à l'intérieur du campus.

De son côté, la Coordination locale des étudiants de l’université Mouloud Mammeri a diffusé, cette semaine, un appel pour une marche ce mardi pour dénoncer les mesures du décret 10-315 et demander l’amélioration des conditions sociopédagogiques de la communauté universitaire ».

kt
SIWEL 271707 FEV 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu