Tizi-Ouzou : les gardes communaux organisent un sit-in de protestation

27/02/2011 - 14:22

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Des dizaines de gardes communaux, venus des quatre coins de la wilaya ont tenu un sit-in devant le siège de la wilaya, durant toute la matinée d’aujourd’hui, dimanche, pour protester contre les nouvelles décisions prises par les autorités algériennes concernant leur réaffectation vers d'autres tâches.


Gardes communaux algériens (Ph /DR)
Gardes communaux algériens (Ph /DR)
Lors de leur sit-in, les gardes communaux ont tenu à protester « contre la décision de redéploiement de ce corps et sa réaffectation pour servir dans les rangs de l’ANP », ou « comme agents de sécurité au sein des administrations publiques ». Les protestataires ont, également, demandé l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles.

Les gardes communaux ont, à l’occasion, dénoncé ce qu’ils qualifient de « mépris » et « d’ingratitude » des autorités algériennes à leur égard. S’estimant lésés par les mesures prises concernant leur réaffectation, ils menacent, selon des déclarations recueillies sur place par Siwel, « d’investir la rue si les pouvoirs publics n’accèdent pas à leurs doléances ».

Le sit-in a été levé aux environs de la mi-journée.

Une délégation représentant les protestataires a été reçue par un responsable du cabinet du wali.

Le corps de la garde communale a été créé au début des années 90 pour contrer le terrorisme islamiste.

Les gardes communaux sont aujourd'hui « à la croisée des chemins », estiment-ils, car l'État « veut se débarrasser d'un corps qu'il a créé et qui devient gênant pour la politique de réconciliation nationale qu'il a prônée en direction des terroristes islamistes qu'il a graciés », ajoutent-ils.

kt
SIWEL 271428 FEV 11








Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche