Tizi-Ouzou : le CHU s’équipe d’un banaliseur pour le traitement des déchets à risques infectieux

06/04/2012 - 08:38

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le Centre hospitalo-universitaire Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou vient de s'équiper d'un banaliseur pour l'élimination des déchets d'activités de soins à risques infectieux ( DASRI). Les différents services produisent quotidiennement une moyenne de 600 kg de ces déchets, apprend t-on du DG de cet établissement sanitaire.


CHU de Tizi-Ouzou (PHOTO : DR)
CHU de Tizi-Ouzou (PHOTO : DR)
S'exprimant sur les avantages de cette nouvelle technique de traitement des déchets hospitaliers, le Pr. Ziri Abbès
déclare celle-ci « apte à neutraliser complètement les germes, sans dégager de fumée, ni sécréter
de liquide ».

L' équipement, acquis dans le cadre d'un programme global initié par le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, « permettra de résoudre définitivement le problème de traitement de déchets de soins hospitaliers », a-t-il assuré.«  Il offre un meilleur rapport qualité/environnement et permet de réduire les déchets dans leur tonnage et leur forme, tout en les banalisant et en les rendant assimilables aux ordures ménagères ».

Ce nouvel équipement permettra une meilleure prise en charge des déchet hospitaliers. Jusque là, l'établissement hospitalier faisait appel à une unité spécialisée située à Boumerdes. La nouvelle organisation aura l'avantage d'éviter le stockage des déchets dans l'enceinte du CHU.






Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu