Tizi-Ouzou : la justice algérienne sévit contre les laissés pour compte de Drâa Ben Khedda.

26/12/2013 - 18:02

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Hier, sur les 27 personnes initialement arrêtées sur la route reliant Alger à Vgayet via Tizi-Ouzou, 13 manifestants ont été placés sous mandat de dépôt par le procureur de Tizi-Ouzou. Ces manifestants, face à l'inertie de l'Etat qui n'entend pas ses doléances, a décidé d'occuper l'importante route reliant Alger à Vgayet. L'Etat les a effectivement entendu et placés illico sous mandat de dépôt.


La justice algérienne consiste a protéger les voleurs, les assassins et les criminels en tout genre contre leurs victimes (PH/DR)
La justice algérienne consiste a protéger les voleurs, les assassins et les criminels en tout genre contre leurs victimes (PH/DR)
27 personnes arrêtées, 19 présentées au tribunal de Tizi-Ouzou et 13 placés sous mandat de dépôt , en plus de la mise à la fourrière des véhicules qui ont servi de barricades pour barrer la route. C’est ainsi que la justice algérienne règle les protestations des laissés pour compte de Draa ben Khedda.

Rappelons que ces manifestants étaient victimes des inondations qui avaient touché leur quartier. Mais ces braves gens ne faisant partie ni des hauts fonctionnaires, ni des services de l’ordre, ni des terroristes repentis, leur sinistre est resté en l’état, leurs doléances sont ignorées et leur révoltes sont perçues comme autant de révoltes indigènes contre l’ordre, la justice et le civisme, brillamment représentés par les institutions algériennes.

maa,
SIWEL261802 DEC 13




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu