Tizi-Ouzou : émeutes à la cité 2000 logements sur fond d'humiliation policière

22/03/2012 - 20:24

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Des émeutes viennent d'éclater à la cité 2000 logements située à la nouvelle ville de Tizi-Ouzou suite à l'arrestation d'un jeune habitant qui a subi l'humiliation de sa vie au commissariat du 4ème arrondissement.


Graffiti relevés le 25 mars à la cité des 2000 logements de la nouvelle ville de Tizi-Ouzou, exprimant l'indignation des habitants suite à l'agression sexuelle dont à fait l'objet l'un des leurs dans le commissariat de police du 4e (PH/ SIWEL)
Kherbache Mustapha, officier de police au 4ème arrondissement de la ville de Tizi-Ouzou, âgé de 35 ans, originaire de Constantine a procédé hier à l'interpellation d'un jeune habitant de la cité 2000.

Dans les locaux du commissariat, il aurait porté de manière grave à la dignité du jeune interpelé en lui caressant le visage avec son sexe.

Aujourd'hui, la victime a disparu de la cité par honte de se montrer. En réaction aux agissements de cet agent de police, les habitants manifestent leur colère et leur indignation et qualifient l'acte « d'inhumain et ignoble ». Ils ont mis le feu à des pneus bloquant la circulation et ont arboré des banderoles avec les messages suivants : « La police du 4ème outrepasse les lois morales et humaines », « Hogra âinani », « Où est la loi ? », « Kherbache Mustapha dégage sinon tu vas mourir ».

Un témoin sur place a déclaré à Siwel « cet agent de police est en fait un délinquant et un drogué notoire connu de la ville de Tizi-Ouzou ».

cc
SIWEL 222024 MAR 12




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu