Tizi-Ouzou : des dizaines d'architectes dénoncent les « passe-droits dans l’octroi des marchés »

04/05/2011 - 16:00

TIZI-OUZOU (SIWEL) — Plusieurs dizaines d’architectes ainsi que des représentants de bureaux d’études officiant aux quatre coins de la wilaya de Tizi-Ouzou ont tenu, aujourd’hui mercredi, un sit-in devant le siége de la direction de l’OPGI, à l’appel de l’ordre des architectes de la wilaya.


Les architectes rejoignent les mouvements de protestation en Kabylie (Photo SIWEL)
Les architectes rejoignent les mouvements de protestation en Kabylie (Photo SIWEL)
Les contestataires revendiquent, selon des déclarations recueillis sur place par Siwel, « l’amélioration des conditions de travail des architectes » et la « révision des critères de sélection des bureaux d’études » pour les différents marchés publiques.

Pour l’un des représentants de l’ordre des architectes à Tizi-Ouzou, les critères actuels avantageraient les « le monopole sur le marché et profiterait à une poignée d’entreprises ». Il a dénoncé au passage les « passe-droits dans l’octroi des marchés ».

Au cours du sit-in tenue devant le siége de la direction de l’OPGI situé au centre-ville, les protestataires ont accroché une banderole sur laquelle était écrit « non à l’assassinat de la profession d’architecte ! ».

kab
SIWEL 041600 MAI 11




Kabylie | Afrique du nord | Politique | International | Sport | Culture | Economie / Finances | Sciences Tech



Recherche

Dépêches en continu